Actualité

Conseil des Etats : Haro sur la publicité du tabac dans les médias !

La publicité pour le tabac devrait être interdite dans les journaux, les revues et sur Internet. Le Conseil des Etats a entamé mardi l’examen de la loi sur les produits du tabac. Il veut durcir le projet pour le rendre compatible avec une convention de l’OMS.

Les sénateurs avaient renvoyé au Conseil fédéral un premier projet de loi en 2016, principalement en raison de l’interdiction de publicité pour le tabac. Or, depuis, la situation a changé, avec notamment le dépôt la semaine dernière de l’initiative populaire “oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac”. Le Conseil des Etats veut donc interdire la publicité pour le tabac dans les journaux, les revues et sur Internet. Il souhaite aussi proscrire la publicité faite par des comparaisons de prix ou des promesses de cadeaux. La publicité dans les cinémas, sur des articles de consommation courante et dans les points de vente ainsi que la promotion directe et les publipostages destinés aux adultes resteront néanmoins possibles.

Les sénateurs ont aussi prévu des mesures concernant le sponsoring. L’industrie du tabac ne devrait plus parrainer d’événements à caractère international ni parrainer des événements ou activités organisés par la Confédération, les cantons et les communes. Le parrainage controversé par Philip Morris du pavillon suisse à l’Expo 2020 à Dubaï a été largement évoqué pour justifier cette décision prise par 23 voix contre 19.

La position de KS-CS Communication suisse
Pour l’association faîtière de la communication, les raisons suivantes expliquent pourquoi cette décision a été prise en amont de la consultation, malgré l’engagement extrêmement engagé et les arguments solides de KS/CS Communication Suisse, de ses associations partenaires et de l’ensemble du secteur :

    • La volonté du Parlement de ratifier la Convention de l’OMS
    • Crainte ” de l’initiative populaire plus restrictive pour la protection des mineurs
    • La forte campagne du lobby anti-tabac, fortement soutenue par la FMH et les caisses d’assurance maladie.
    • Les prochaines élections qui suppriment les déclarations critiques

Filippo Lombardi, président de KS/CS Communication : “Notre lutte pour une loi sur les produits du tabac (TabPG) plus favorable aux entreprises et aussi exempte que possible d’interdictions de publicité n’est pas encore terminée. Hier, le Conseil des Etats ne s’est penché que sur l’art. 18 al. 1 bis (interdiction de publicité sur toutes les publications), la consultation du TabPG se poursuivra la semaine prochaine. En particulier, la demande d’auto-réglementation de l’industrie du tabac comme alternative aux interdictions générales de publicité n’a pas encore été examinée.” Le vote également du Conseil des Etats en faveur de l’interdiction de la publicité par 25 voix contre 17 et 1 abstention n’est jugé aussi tranché par l’association.

Le Conseil national discutera quant à lui de la loi, puis d’un éventuel ajustement des différences. Dans le même temps, le référendum “Oui à la protection des enfants et des adolescents contre la publicité en faveur du tabac” et d’autres restrictions éventuelles menacent. KS/CS Communication Suisse poursuivra la lutte contre les interdictions de publicité insensées en collaboration avec ses associations partenaires.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close