Actualité

20 Minuten reçoit le prix “Social Responsibilty Board” de Schweizer Journalist:in

Le Social Responsibility Board (SoReBo) de 20 Minuten, créé il y a exactement un an selon lʼidée et le concept du rédacteur en chef Gaudenz Looser, constitue une initiative unique en Europe qui sʼinvestit en faveur de formulations et dʼarticles visant à ne blesser personne. Cet organe dirigé par Zora Schaad, responsable des secteurs One Love et Community, compte désormais une vingtaine de membres qui participent au Social Responsibility Board en plus de leurs fonctions ordinaires.

Gaudenz Looser, rédacteur en chef de 20 Minuten, déclare: «Le SoReBO a déjà fait bouger les lignes au cours de sa première année dʼexistence: toute la rédaction a abandonné le masculin générique et est passée à des formulations neutres ou inclusives, adaptées à chaque langue.» Par ailleurs, nous avons introduit, à la fin dʼarticles sur les sujets les plus variés tels que le racisme ou la santé mentale, une quarantaine dʼencadrés de service qui citent des organisations et des contacts offrant des conseils et de lʼassistance. En outre, nous avons rédigé 25 manuels contenant des instructions sur lʼutilisation de formulations non blessantes. Divers services externes et des représentant-e-s des personnes concernées ont contribué à lʼélaboration de ces manuels, par exemple des organismes dʼaide aux victimes, des représentations dʼorganisations LGBTQI+ ou des organisations luttant contre lʼantisémitisme ou le racisme. De même, des examens critiques sont régulièrement organisés avec ces organisations afin de garantir un contrôle de qualité du journalisme de 20 Minuten et le perfectionnement des manuels.»

Les photos non plus ne doivent pas blesser
Les conseils du Social Responsibility Board vont bien au-delà de lʼutilisation du langage écrit. Il est également essentiel que le langage photographique ne blesse personne. Dans le cas dʼincidents violents, la préférence est de plus en plus souvent donnée aux photos plutôt quʼaux images en mouvement. Des encadrés contextuels et des alertes à lʼincitation sont largement utilisés pour les articles sous forme de vidéos, et des icônes différentes sont employées par exemple en cas de violences domestiques.

«De mon point de vue, en tant que responsable dʼune filière de journalisme, le SoReBo est une source passionnante de réflexion sur les normes de la pratique professionnelle et sur la responsabilité dans le journalisme. En tant que chercheur en journalisme, je vois dans le SoReBo une forme innovante dʼauto-régulation professionnelle», déclare le Prof. Guido Keel, responsable de lʼInstitut des sciences médiatiques appliquées de la ZHAW.

Le Social Responsibility Board reçoit le prix spécial de Schweizer Journalist:in
Le dernier numéro du magazine spécialisé Schweizer Journalist:in, décerne au Social Responsibility Board son prix spécial, remis pour la première fois. Ce prix spécial complète lʼélection du ou de la journaliste de lʼannée et récompense des personnes, des équipes, des rédactions ou des travaux qui se distinguent nettement en raison de leur engagement, de leur format novateur ou de leur forme de compte rendu particulière. Selon la rédaction de Schweizer Journalist:in, le Social Responsibility Board a mis au point une approche de solution pragmatique et cohérente pour de nombreux problèmes qui occupent actuellement presque toutes les rédactions de Suisse. En outre, lʼintégration dʼune sélection dʼorganisations professionnelles et la transparence dans la transmission des connaissances recueillies dans dʼautres rédactions font du Board un projet modèle pour toute la branche.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter