Stratégie

20 signaux d’alerte indiquant un besoin urgent de modifier votre site internet (1e partie)

Un site web bien réalisé, au niveau du design, de l’ergonomie et des textes, est le premier pas vers une relation de confiance avec les internautes. Comme vous n’avez que rarement l’occasion de faire une deuxième bonne impression, mieux vaut reconnaître les 20 signaux d’alerte indiquant un besoin urgent d’améliorer le contenu rédactionnel de votre site. En bonus, les solutions pour un contenu qui turbine.

1. Votre secrétaire, votre chef du marketing ou le responsable RH rédige les textes
À moins d’avoir déjà gagné le Prix Goncourt, suivi une formation de rédaction publicitaire et obtenu une spécialisation dans le SEO, il est probable que leur prose ignore les règles basiques de la rédaction web et laisse les internautes aussi enthousiastes qu’un dépressif sous anxiolytiques. Conséquence : vous risquez de ne pas capter l’attention des visiteurs et de ne pas obtenir une visibilité optimale sur les moteurs de recherche. Il ne sert à rien d’avoir un site que personne n’a envie de parcourir. Ni d’offrir un site exceptionnel, si aucun internaute ne vous trouve !

Solution : Confiez la rédaction de vos textes à un spécialiste externe ou faites-les optimiser par un rédacteur web.

2. Vous ne publiez que quelques informations laconiques
Entre mutisme total et verbiage improductif, il existe un juste milieu. Et il ne faut pas confondre « Less is more » avec « Que dalle is encore meilleur ». Confierez-vous un mandat à un prestataire de services qui accueille ses visiteurs avec un simple bonjour et qui ne leur adresse plus la parole ensuite ? Qu’on se le dise une fois pour toutes : votre site internet vous permet d’établir un premier contact avec vos visiteurs. Autant que celui-ci soit positif !

Solution : si vous ne savez pas comment parler de vous, parlez de vos clients, de leurs attentes, des bénéfices que vous leur apportez, des avantages que vous leur procurez. Pratiquez l’art de la séduction, avec tact et élégance.

3. Vous avez plein de choses à raconter, mais ne savez pas comment les transmettre
L’angoisse de la feuille blanche est parfois aussi grande que celle de la feuille noircie, mais remplie de fautes et de redondances.

Solution : Si vous ne savez pas par où commencer, structurez et hiérarchisez vos textes, puis rédigez de la façon la plus concise et la plus simple possible. Pensez à inclure des mots-clés et phrases-clés dans les titres et le contenu. Puis vérifiez soigneusement la grammaire et l’orthographe.

4. Vous en dites trop et finissez par décrocher vos visiteurs
Tiens, à en juger par la longueur de ce papier, le soussigné entre incontestablement dans cette catégorie ! Alors, faisons court !

Solution : Allez à l’essentiel, sans trop de bla-bla. Mettez-vous dans la peau de vos visiteurs et dites-leur juste ce qu’ils doivent savoir.

5. Vous ne fournissez pas l’information tout de suite
L’internaute est pressé. Quand il recherche une information, il la veut tout de suite. Oubliez les longues introductions : personne n’a le temps de les lire. Un titre, voire un titre + une brève introduction doivent suffire à lui délivrer toute l’info dont il a besoin.

Solution : rédigez selon le principe de la pyramide inversée, c’est-à-dire du général au particulier. En d’autres termes, présentez immédiatement l’information générale que votre lecteur est venu chercher, puis développez et approfondissez.

6. Vous parlez surtout de vous, de votre entreprise, de votre marque, de vos produits
Dans la communication moderne, et particulièrement sur internet, il est préférable de parler du client, de ses problèmes et des solutions que vous lui proposez. En d’autres termes, troquez le « je » pour le « vous ». Certes, les visiteurs veulent découvrir qui vous êtes, mais ils désirent surtout savoir de quelle manière vous allez apporter LA solution.

Solution : Moins de narcissisme, plus d’empathie !

7. Vous n’avez pas le temps d’actualiser votre site ou votre blog
C’est sans doute le problème numéro un de la majorité d’entre nous. Rien de pire que des sites où les dernières actualités ont été postées il y a 6 mois ! Si votre site est à l’abandon, les internautes pourraient penser que votre entreprise l’est aussi !

Solution : Libérez au moins une demi-journée par mois pour pondre un petit texte ou invitez des bloggers à écrire un billet. En dernier recours, adaptez quelques infos piquées ici et là en y ajoutant votre expertise.

8. Votre page d’accueil indique le mot très bateau « Bienvenue » ou « Bienvenue sur notre site » dans le titre
Pourquoi ne pas dévoiler tout de suite un bénéfice que vous allez apporter à votre client ? Quel titre a le plus d’impact, selon vous : « Nous vous souhaitons une bonne navigation sur notre site web» ou « Économisez de l’argent et aidez la planète avec nos produits de nettoyage écologiques ? ». Vous pourrez souhaiter la bienvenue à vos visiteurs autant de fois que vous le désirez, et même leur offrir un café, lorsque vous les rencontrerez personnellement !

Solution: Faites preuve d’un peu plus de créativité !

9. Les titres de vos rubriques et de vos onglets sont identiques
On ne le répétera jamais assez : le titre est importantissime pour les lecteurs comme pour les moteurs. Un internaute qui vient de cliquer sur « Historique » dans le but de découvrir votre entreprise plus en détail n’a pas besoin de relire « Historique » dans le titre du texte. Un titre tel que : « Leader de la vente de résidences secondaires en Valais depuis 60 ans » serait déjà beaucoup plus informatif.

Solution : Pour chacune de vos pages, écrivez un titre différent de l’onglet, concis et informatif, contenant au moins un mot-clé.

10. Vous citez le conseil et l’écoute dans vos qualités ou vos points forts
Encore heureux ! Franchement, quand vous contactez une entreprise, n’estimez-vous pas normal qu’elle soit capable de vous orienter ? N’est-il pas encore plus évident qu’elle vous écoute et effectue ses prestations comme vous l’avez demandé ?

Solution : Faites preuve d’un peu plus d’originalité. Vous avez certainement des qualités plus intéressantes à dévoiler.

PS : les 10 derniers signaux seront présentés dans la deuxième partie de l’article.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer