Actualité

2020 sera l’année où le e-commerce aura connu sa plus forte croissance

Malgré une année difficile pour le commerce de détail en 2020, les ventes mondiales de commerce électronique de détail ont affiché un taux de croissance de 27,6 % pour l’année , avec des ventes atteignant bien plus de 4 000 milliards de dollars. Cela représente une hausse substantielle par rapport aux évaluations des spécialistes de ce marché qui tablaient sur  une croissance de 16,5 %. La preuve que les consommateurs ont fait la transition vers le commerce électronique l’année dernière.

Alors même que les ventes au détail mondiales totales ont diminué de 3 % et que des conditions de récession se sont installées dans le monde entier, le commerce électronique a réussi à dépasser les prévisions pré-pandémie en 2020.

“Nous prévoyons que les consommateurs conserveront un grand nombre de leurs nouveaux comportements numériques en 2021”, a déclaré Ethan Cramer-Flood, rédacteur de prévisions eMarketer chez Insider Intelligence et auteur de notre nouveau rapport, “Global Ecommerce Update 2021”. “Toutefois, avec une croissance aussi importante décalée vers 2020 et une année complète de commerce relativement normalisé, le taux de croissance de 2021 va se ralentir dans une certaine mesure, malgré l’enthousiasme durable pour le commerce électronique”, a-t-il déclaré.

Quid du marché suisse ?
Les données issues de Datatrans confirmaient à la mi-2020 la forte migration via Internet. En 2019, les Suisses ont dépensé près de 10 milliards de francs en ligne, ce qui représente une augmentation de 8% du volume de l’e-commerce. Pour 2020 une croissance attendue était de l’ordre de 22 à 30%, soit un taux multiplié par deux ou trois par rapport à l’année précédente. L’effet Covid va certainement accroître ces estimations. Autre tendance forte, les plateformes suisses s’impose face aux site de e-commerce étranger. Comme en témoigne les chiffres révélés, cette semaine, par Digitec Galaxus. Le chiffre d’affaires de ces deux plateformes du groupe Migros ont réalisé un chiffre d’affaires de 1,826 milliard de francs suisses en 2020, soit 59 % de plus que l’année précédente. Les recettes de marchandises se sont élevées à 1,686 milliard de francs, soit une augmentation de 56 %. C’est la Suisse romande qui a permis une telle augmentation. En effet, dans les cantons de Genève, Tessin et Valais, le chiffre d’affaires a augmenté de plus de 90 % par rapport à l’année précédente.

Pendant l’année de la pandémie, la demande de produits de première nécessité et de tous les groupes de produits a été particulièrement forte mais c’est dans les secteurs de produits Bricolage + Jardin et Bébé + Parents dans toute la Suisse, suivis de près par Beauté + Santé, Sport et Habitat et Cuisine que les plus forts chiffre d’affaires ont été réalisé.

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter