Actualité

2ème baromètre de Gamned! : Le programmatique n’est plus inconnu des annonceurs suisses

Les entreprises helvétiques basculent dans l’univers de la publicité programmatique au fil des années. Afin de mesurer l’ampleur de cette mutation, Gamned!, spécialiste du programmatique média depuis 2009, a mené une étude auprès de 450 annonceurs et agences de Suisse romande et alémanique, qui permet de décrypter l’état du marché Suisse.

Le “Programmatique” n’est plus inconnu
Le programmatique s’étend bien au-delà du RTB (Real Time Bidding) et s’ouvre désormais à de nouveaux dispositifs : radio, affichage (digital out of home) et TV. S’il existe encore des professionnels du marketing et de la communication pour lesquels ce concept reste encore nébuleux, on peut néanmoins affirmer que le terme est connu et reconnu par 90% des professionnels interrogés. La notoriété du programmatique est donc acquise, et nous observons une meilleure compréhension du programmatique en 2020, avec une augmentation de +13% des interrogés capables de donner une définition exacte du programmatique, par rapport à 2019.

Du display à la vidéo
Les formats les plus connus et les plus activés en 2020 sont le display (95%), le social Network (70%) et la vidéo (61%). Sans surprise, les optimisations des campagnes en temps réel, l’augmentation des performances et leur automatisation sont perçus comme les principaux avantages du programmatique. En revanche, 63% des personnes interrogées souhaitent des reportings plus complets, de meilleurs outils de mesure de la visibilité des impressions (62%), et ils recherchent de nouveaux formats plus interactifs (53%). Le marché suisse devrait, au cours de l’année à venir, développer son savoir-faire en la matière et les acteurs monter en compétence afin de profiter pleinement des avantages offerts par le programmatique.

Augmentation des investissements publicitaires programmatiques
Il est important de noter que 70% des entreprises interrogées utilisent déjà le programmatique, soit une augmentation de 10% par rapport à 2019. Les dépenses liées au programmatique représentent une part importante dans le budget digital : près de 40% du budget total est alloué au programmatique en Suisse Romande et Alémanique.

La maturité du marché Suisse ne cesse de croître : 70% des personnes interrogées affirment qu’elles vont augmenter leurs investissements en 2021. Parmi les futurs adeptes, 54% des entreprises ont prévu de faire des campagnes programmatiques, dont 40% pensent le faire dès cette année.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter