DCA – Dattner creative agency

Image : c’est le mot qui résume le mieux Jean-Pierre Dattner. « Pour moi, dit-il, l’image parle bien plus que des mots. C’est elle qui laisse une trace dans la mémoire. » D’où l’importance de trouver la bonne, celle qui fera d’une affiche ou d’une annonce l’un de ces rares messages que l’on capte et retient parmi les milliers dont nous sommes bombardés chaque jour.
Ras-le-bol de cette publicité qui se complaît dans la facilité, avec ses trucs et ses tics. Et de ces publicitaires qui se camouflent derrière des théories fumeuses ou des études savantes pour masquer leur absence d’imagination. Dattner joue cartes sur table. Aux théories, il préfère la preuve par l’acte. Quitte à faire figure de rigolo auprès des clients qui ont un faible pour les publicitaires bardés de certitudes. Aux stratégies béton, il oppose son intuition, sa sensibilité. Des valeurs en hausse peut-être, mais néanmoins mésestimées : « On se méfie de l’instinct et l’on a tort. Qu’on le veuille ou non, la publicité est d’abord affaire de passion et de coups de cœur ».
La constante dans ses travaux, vous l’avez compris, c’est le recours à des images à la fois fortes et simples. Un exemple : celles des campagnes Slash dans les années 90 pour Apple, sur le thème de « la différence », avec la photo remaniée d’Harold Lloyd et le portrait du grand chef indien Sitting Bull. Des images qui ont marqué les esprits et peut-être… Apple elle-même qui, deux ans plus tard, lançait sa campagne internationale «Think différent»

Back to top button
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker