Actualité

Allmédia.22 : Une rentrée à l’aune de deux votations cruciales pour le monde de la communication et des médias

Aujourd’hui à Lausanne, Allmedia.22 a réuni les principaux acteurs suisses des médias, du marketing et de la publicité afin de débattre sur les défis qui attendent la branche en 2022. Organisé depuis plus de 10 ans par KS/CS Communication Suisse, l’événement a une fois de plus affiché complet alors que le nombre de places avait été limités à 160 en raison de la pandémie.

Un programme pointu de 9 conférences
Le programme riche et intense de la journée a été ouvert par Vincent Antonioli, Président de la Commission régionale romande de KS/CS Communication Suisse, qui a placé les mots d’ordre de la résilience et de l’audace dont la branche devra faire preuve pour se développer cette année malgré les attaques qui lui sont faites. De 8h à 12h30, 9 conférences pour la plupart modérées par le journaliste Fathi Derder ont rassemblé sur scène 17 panélistes qui se sont exprimés sur des thématiques de pointe.

Parmi les différentes interventions, Nicolas Bürer, Directeur de digitalswitzerland, a exposé ses pronostics quant au futur de la digitalisation en Suisse, qui passerait par une généralisation du télétravail, par l’explosion de l’utilisation de la data dans la vie quotidienne, par la disparition de 20% des types d’emplois actuels dans les 10 à 15 prochaines années, et par le risque croissant des cyberattaques dont il faudra impérativement tenir compte; Jill Schöttli, Copywriter et Project Manager à l’agence Xeit, a présenté les résultats de son rapport 2021 sur l’utilisation du smartphone par la Génération Z, qui montrent notamment que les réseaux sociaux représentent la plupart de leur temps d’écran (21h par semaine en moyenne) – Instagram en tête suivi par Tiktok et Youtube – que la publicité sur les réseaux est acceptée par 86% des jeunes et que 97% d’entre eux suivent au moins un influenceur.

La première table ronde de la journée, qui rassemblait Victoria Marchand, Web éditrice de Cominmag, Gabriel Mauron, Co-managing director de Havas Village Genève, Charlène Guillaume, Coordinatrice romande de Leading Swiss Agencies, Chris Fluckiger, CEO de mediatonic et Publicitaire de l’année, et Katarina Loksa, Marketing director de Mazda Suisse, a échangé sur l’évolution positive d’une communication toujours plus éthique et durable, mais dans un contexte où les interdictions publicitaires représenteront l‘un des défis majeurs de la branche cette année.

La seconde table ronde réunissant Stéphane Estival, CEO de ESH Médias, Ladina Heimgartner, CEO du groupe Blick, Alexandre de Raemy, Directeur général de Media One Group et Christine Gabella, Déléguée de Tamedia pour la Suisse romande, a abordé la diversification des sources de revenus des médias classiques comme moyen de se maintenir dans un contexte général de baisse des recettes publicitaires. Hormis la crainte d’un refus de la Loi sur les médias le 13 février prochain, les participants se sont montrés positifs quant à l’avenir de la branche.

Un grand merci à Patrick Zanello qui a organisé une nouvelle fois cette édition. Il s’agira de sa dernière : “Après sept éditions, il est temps que je cède la place à une nouvelle équipe.”

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter