Actualité

#Audiences : 77% des Suisses écoutent la radio et 67% regardent la télévision

Entre janvier et juin 2021, chaque jour, 67% de la population suisse résidante à partir de 15 ans a allumé un poste de télévision pour y suivre les programmes des chaînes TV. Avec une pénétration de 74%, la Suisse italienne devance clairement les deux autres grandes régions linguistiques du pays (Suisse romande: 67%; Suisse alémanique: 66%). Il en va de même pour la durée d’utilisation des offres TV par personne. Celle-ci est de 144 minutes par jour en moyenne nationale, mais atteint 185 minutes dans la partie italophone du pays.

Durant la même période, avec une pénétration journalière de 77%, la radio a atteint un public nettement plus nombreux que la télévision. La Suisse italienne occupe également le premier rang : 81% de la population adulte y a écouté des programmes radio linéaires sur ondes ultracourtes (OUC), sur DAB ou sur Internet. La Suisse alémanique suit avec 78% et la Suisse romande avec 74%. Si l’on considère par contre la durée d’utilisation journalière par personne, qui est de 88 minutes en moyenne nationale, c’est la Suisse alémanique qui ouvre la marche avec 93 min, suivie de la Suisse italienne (86 min) et de la Suisse romande (73 min).

L’effet “confinement” n’a pas perduré
L’éclatement de la pandémie de COVID-19 au printemps 2020 avait fait augmenter aussi bien le nombre de téléspectateurs que la durée d’utilisation. Les chiffres actuels montrent que ce niveau n’a pas pu être maintenu : par rapport au premier semestre 2020, le taux de pénétration de la télévision a cédé un point de pourcentage, passant de 68% à 67% et la durée d’utilisation journalière extrapolée une minute, passant de 145 à 144 minutes.

Pour ce qui est de la radio, le fait que la pandémie a fortement impacté des situations d’utilisation de première importance s’était traduit, au printemps 2020, par un léger recul du taux de pénétration, avec cependant une augmentation de la durée d’utilisation. Une année plus tard, la tendance au recul du taux de pénétration s’est poursuivie, avec une diminution d’un point de pourcentage par rapport au premier semestre 2020. Dans le même temps, l’augmentation de la durée d’utilisation n’a pas pu être stabilisée, puisque cette durée s’est inscrite à la baisse, passant de 92 à 88 minutes par jour.

Pour des raisons à la fois méthodologiques et d’économie de recherche, les systèmes de mesure de Mediapulse ne couvrent pas la consommation de radio et de télévision sous toutes ses formes, si bien que les chiffres présentés tendent plutôt à la sous-estimer. Ainsi, l’utilisation de la télévision dans des lieux publics ou sur des appareils mobiles n’est pas mesurée. Pour la radio, c’est l’écoute en différé ou au moyen d’un casque qui n’est pas prise en compte.

Deuxième rapport trimestriel sur les Mediapulse Streaming Data, y compris TV@Small-Screen
En complément à la mesure de l’audience TV, Mediapulse est à même, depuis début 2021, de quantifier la pénétration et le volume d’utilisation des offres internationales de vidéos et de streaming dans les foyers TV. Le rapport sur le deuxième trimestre 2021 publié aujourd’hui montre, comme celui sur le premier trimestre, que la consommation d’images animées dans les foyers suisses reste dominée par les offres des chaînes TV. À ce jour, parmi les plateformes non-TV prises en considération, seules YouTube et Netflix sont parvenues à se construire une audience journalière stable. Ce rapport sur le deuxième trimestre présente en outre pour la première fois l’audience TV sur mini-écrans (TV@Small-Screen), autrement dit l’audience linéaire et en différé des chaînes TV diffusées sur blue TV Air, UPC, Quickline, Tele- boy, Wilmaa et Zattoo et visionnées sur ordinateur (desktop, laptop), tablette ou smartphone.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch