Actualité

Avec 1,1 milliard de chiffre d’affaires en 2014, Tamedia réalise son meilleur résultat en 120 ans

Le groupe de presse suisse Tamedia a clôturé l’exercice 2014 avec un chiffre d’affaires de 1,114 milliard de francs (+4,2 pour cent). La croissance des produits du secteur Digital a compensé la poursuite du recul du chiffre d’affaires de la publicité imprimée. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) s’élève à 230,9 millions de francs (+17,2 pour cent, marge EBITDA de 20,7 pour cent) et le résultat d’exploitation (EBIT) à 160,6 millions de francs (+25,8 pour cent), ce qui correspond à une marge EBIT de 14,4 pour cent. Le revenu net a augmenté de 34,1 pour cent à 159,7 millions de francs (exercice précédent: 119,1 millions de francs). Dans le cadre du modèle de participation aux bénéfices, les collaborateurs de Tamedia participent au revenu net à hauteur de 6,6 millions de francs.

Le groupe de presse suisse Tamedia a résolument continué à renforcer son activité numérique pendant l’année écoulée. Outre les plateformes de rubriques de JobCloud et de homegate.ch et les plateformes d’information de 20 minutes, les nouvelles formules payantes de Tages-Anzeiger et de Der Bund ont également contribué à la croissance organique de 11,2 pour cent de l’activité du secteur Digital. La prise en compte, pour la première fois, de Doodle, de home.ch et de trendsales.dk a également augmenté le chiffre d’affaires dans le secteur Digital de 16,4 pour cent à 271,1 millions de francs (exercice précédent: 232,9 millions de francs). Avec un résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) de 75,3 millions de francs (exercice précédent: 56,7 millions de francs), l’activité dans le secteur Digital a déjà formé un tiers du résultat d’exploitation. Les secteurs d’activité Print Régional (–8,1 pour cent) et Print National (–5,2 pour cent) ont ralenti sur le plan organique. Cette année, Tamedia prévoit de reprendre le groupe Ricardo, de reprendre intégralement la plateforme de petites annonces tutti.ch et le portail de véhicules car4you.ch, ainsi que de regrouper les portails d’annuaires search.ch et local.ch en une société commune avec Swisscom.

Print Régional
En 2014, le chiffre d’affaires du secteur Print Régional a augmenté de 5,8 pour cent à 489,1 millions de francs (exercice précédent: 462,1 millions de francs). La contribution au chiffre d’affaires de 62,1 millions de francs de l’entreprise Ziegler Druck- und Verlags-AG, prise en compte pour la première fois, a compensé le recul organique de -8 pour cent. Des modèles de coopération et des suppléments inédits, mais aussi de nouveaux mandats de tiers et des mesures de rationalisation ont permis d’augmenter le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) de 10,9 pour cent à 89,7 millions de francs (exercice précédent: 80,9 millions de francs). La marge EBITDA s’élève désormais à 16,6 pour cent (exercice précédent: 15,5 pour cent). Les journaux régionaux de Zurich Der Landbote, Zürcher Unterländer et Zürichsee-Zeitung ont évolué de manière particulièrement réjouissante.

Print National
A l’instar du secteur Print Régional, le secteur d’activité Print National a été mis sous pression par un marché de la publicité imprimée en perte de vitesse. Le chiffre d’affaires du secteur d’activité Print National s’est replié de 5,3 pour cent à 354,3 millions de francs (exercice précédent: 374,1 millions de francs) en 2014. La SonntagsZeitung et 20 minutes se sont en revanche développés de façon satisfaisante et Le Matin est parvenu à compenser la quasi-totalité des pertes jusqu’à présent élevées. Les investissements importants dans le renforcement du journal pour pendulaires Metroxpress ont grevé le revenu net. Cependant, le pendant danois de 20 minutes possède à présent un lectorat qui est déjà plus de deux fois supérieur à celui du deuxième quotidien du Danemark et affiche une croissance de son chiffre d’affaires, à rebours de la tendance du marché. Grâce aux mesures de rationalisation prises, le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a augmenté de 10,8 pour cent à 66,0 millions de francs (exercice précédent: 59,5 millions de francs). De plus, la marge EBITDA a grimpé à 18,5 pour cent (exercice précédent: 15,8 pour cent).

Digital
L’évolution du secteur Digital est principalement marquée par la première consolidation de Doodle, home.ch et trendsales.dk ainsi que par la première prise en compte d’Olmero, de Renovero et de Starticket sur l’ensemble de l’exercice. En outre, sur le marché en pleine croissance de la publicité numérique, les plateformes éditoriales comme commerciales ont affiché une croissance organique solide de 11 pour cent. En 2014, le chiffre d’affaires (produit d’exploitation) du secteur Digital vis-à-vis de tiers a augmenté de 16,4 pour cent, à 271,1 millions de francs (exercice précédent: 232,9 millions de francs). Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a progressé de 32,9 pour cent à 75,3 millions de francs (exercice précédent: 56,7 millions de francs). Avec 27,6 pour cent, la marge EBITDA est elle aussi nettement supérieure à celle de l’exercice précédent (24,3 pour cent).

Segmentation: de nouveaux secteurs d’activité à partir de l’exercice 2015
A la publication du résultat semestriel le 20 août 2015, Tamedia adaptera l’information sur les segments. A partir de cette date, les offres numériques éditoriales seront affichées avec les offres imprimées correspondantes dans les secteurs Publications Régionales (jusqu’ici Print Régional) et Publications Nationales (jusqu’ici Print National) et le secteur Digital comprendra exclusivement les offres numériques commerciales. Tamedia prend ainsi en compte le lien toujours plus étroit entre les médias numériques et les médias imprimés en lançant des formules numériques payantes et des rédactions convergentes.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter