Actualité

Avec sQale, Qoqa offre une alternative aux e-commerçants suisses

La période de semi-confinement a mis en évidence la nécessité pour les commerçants de pouvoir offrir la possibilité à leurs clients d’acheter en ligne leurs produits. Or, cette période a démontré que l’on n’improvise pas une telle infrastructure en quelques semaines. C’est pourquoi certains e-commerçants rejoignaient la solution Amazon E-commerce qui en plus d’un site-vitrine offre un CRM, le stockage, la distribution et la facturation. Car l’autre alternative était de développer une solution native ne pouvant gérer les questions douanières, le stockage et la livraison. D’un côté, on a un kit tout prêt aux mains d’un géant comme Amazon qui ne joue pas la carte de la transparence puisque les coordonnées des clients et transactions restent sa propriété et de l’autre on est chez-soi à un prix prohibitif et avec un service incomplet.

Une nouvelle alternative au e-commerce
La plate-forme QoQa a été fortement sensibilisée par cette problématique lorsque quelle a ouvert DireQt afin de proposer de l’aide aux petits commerçants durant les semaines où toute l’économie était à l’arrêt. Aujourd’hui Pascal Meyer et ses équipes vont plus loin avec sQale : un module de eShop capable de gérer tous les aspects de la vente en ligne de l’hébergement, aux analytics en passant par le traitement des commandes.

Comme l’explique Joann Dobler,Product Owner chez QoQa Services, SQale, imaginé voici un an, a pu voir le jour grâce à une joint venture avec la société Scalefast. “Notre ambition est de proposer aux entreprises suisses la meilleure expérience direct-to-consummer : du premier clic à la livraison.” Le service client & merchandising fonctionne 24/7 et les analytiques sont la propriété des entreprises.

SQale une concurrence pour les agences web ? 
“Nous ne nous occupons ni développement ni du front du site e-commerce, les PME peuvent continuer à collaborer avec leurs agences. Nous apportons juste la brique technologique qui permet à toute entreprises de se lancer dans le e-commerce avec sécurité.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter