Actualité

Cannes Lions : Retour au présentiel

Le Festival Cannes Lions est le plus important de l’industrie publicitaire. Après deux ans en virtuel, ce retour sur la Croisette sonnait comme un retour à la normalité. Pour preuve, l’impressionnante affluence : “les réseaux Américains sont de retour” ! Voilà ce qui se disait en salle de presse. Et force était de constater que l’on faisait à nouveau la queue pour suivre les projections et conférences. Cannes était redevenu Cannes. Ouf !

Pourtant à y regarder de plus près, quelque chose a changé. C’est la première fois que le festival est attaqué par Greenpeace. Jeudi, ces activistes du climat ont installé une banderole sur le fronton du Palais des festivals alors que mercredi, un ancien publicitaire est venu rendre sur scène son Lion d’or pour mettre en garde l’assemblée sur l’impact de leur travail dans la dégradation de l’économie. Production, Consommation et Communication sont désormais les trois piliers à abattre par les écologistes. Après avoir été impactée par le digital, voici que la publicité doit travailler à rendre le monde meilleur. De nombreuses actions ont été entreprises au niveau  de ACT Responsible (lire article)

Fallait-il dès lors s’attendre à un palmarès très vert ?
On pouvait le craindre mais on ne doit pas oublier que ce sont des pairs qui jugent le travail des agences. L’idée n’est pas d’aller à l’encontre des marques mais de mettre en avant des projets créatifs ayant un impact sur le consommateur. Ainsi, ce qui intéresse ce sont les thématiques enregistrées cette année, on peut les décliner en huit catégories : l’AI, l’activisme-insertion, le Covid (on jugeait des projets de 2021), le féminisme, le racisme-handicap, l’écologie, la nourriture et les produits.

Les questions sociétales, plus qu’environnementales, étaient au centre de cette édition. Marc Pritchard, chief brand officer de P&G a présenté lors de la conférence The Female Quotient’s Equality Lounge, son engagement dans #SeeHer, mouvement initié par l’Association of National Advertising, pour promouvoir l’inclusion et la diversité dans la publicité. L’actrice mexico-kenyane Lupita Nyong’o est venue raconter sa propre histoire dont la promesse était «Breaking barriers and building community»

Cannes Lions c’est aussi du business
Conférences et présentations de campagnes ne sauraient résumer Cannes Lions. C’est durant cette semaine que les contrats entre groupes et réseaux sont signés. Ainsi, en 2022, le grand sujet portait sur le choix d’une régie publicitaire par Netflix. Les spéculations vont bon train mais la rumeur annonce Google comme le partenaire publicitaire idéal pour cette plateforme de streaming. On ne tardera pas à le savoir.

Et le métavers ? 
Ciel, on allait oublier le métavers ?  Paris Hilton, autoproclamée “reine du métavers”, est montée sur scène à Cannes avec Gary Vaynerchuk pour en parler et rappeler que les conditions ne sont pas encore réunies pour un déploiement en masse. Pourquoi ne pas miser plutôt sur le gaming ? Tel est le message de l’agence Activision Blizzard. Fernando Machado, CMO, a rappelé que Call-Duty, WarCraft dépassaient à eux d’eux l’audience des Marvel. “Les players jouent 73 minutes par jour, là où un fan de TikTok ne passera que 58 minutes. Et de rappeler que l’on jouait avant aux jeux vidéos avec ses amis et que désormais, c’est là que l’on se fait des amis.”

COMINMAG LIVE DE LUNDI 27 JUIN A 13H: DIFFUSION DES PRINCIPAUX GRAND PRIX. 

Un avant-goût avec la pub d’Apple

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter