Tendances

« Meet and Seat », voyagez social avec KLM

Si vous prenez régulièrement l’avion, vous avez peut-être déjà été confronté à un vol interminable à côté d’un voisin qui ne vous correspondait pas. Bruyant, désagréable, les causes peuvent être multiples et cela peut gâcher un voyage. En revanche, il arrive parfois que l’on fasse des rencontres passionnantes dans les avions. Que ce soit d’un point de vue professionnel ou plus si affinités. Comment faire pour éviter les scénarios pénibles et provoquer les rencontres plaisantes? La compagnie aérienne hollandaise KLM est sur le point de développer une petite révolution…

KLM a bien compris que les personnes assises à nos côtés dans un avion influencent beaucoup l’appréciation du voyage. C’est pour cela qu’elle est sur le point de mettre au point un nouveau composant social lors de la réservation de ses billets en ligne. Selon les informations disponibles pour le moment, cet outil, disponible très prochainement, permettra de connecter son profil Facebook ou Linkedin lors de sa réservation. Nous aurons ainsi accès aux profils d’autres voyageurs du même vol et pourrons choisir de nous placer à leurs côtés pendant le voyage en fonction de critères professionnels, d’intérêts partagés voir même selon leur photo de profil ! Rassurez-vous, seules les personnes ayant autorisé l’application verront leur profil diffusé sur le programme social.

Des services similaires existent déjà. Parmi eux TripLife, Airtroductions (aujourd’hui arrêté) ou encore Planely. Cette dernière application, comme celle de KLM, profitent des réseaux sociaux existants : Facebook et Linkedin. Le site propose aux internautes de prendre contact avec des gens voyageant dans le même aéroport ou sur le même vol.

Libre à vous ensuite de rencontrer la personne le temps d’un café en attendant votre embarquement, de s’asseoir à ses côtés dans l’avion, ou simplement de partager un taxi à votre arrivée. À la différence de KLM, Planely s’intéresse davantage au temps perdu et à l’attente dans les aéroports qu’au vol lui-même. Un flux Twitter est même diffusé en temps réel sur leur site, recensant tous les tweets avec l’expression « bored at the airport ».

La force de KLM est sans aucun doute son intégration directe à la réservation de vol en ligne. Nul besoin d’entrer ses informations sur un site externe comme Planely, tout se fait pendant la réservation, directement sur le site de KLM. Malaysia Airlines dispose d’un service comparable qui permet de voir qui de ses contacts Facebook sera sur le même vol. À la différence qu’ici on entre en contact avec des personnes que l’on connaît déjà.

Les détracteurs regretteront probablement le charme des rencontres fortuites et critiqueront le risque de se méprendre sur les intentions de l’autre. Nul n’a envie par exemple de voyager avec un commercial déterminé à vous acquérir comme nouveau client. Il faut néanmoins reconnaître que ce type de services, s’ils sont bien utilisés, ont l’avantage d’optimiser notre temps de voyage et de favoriser les rencontres « IRL ». Ils témoignent également de la progression des médias sociaux hors de la sphère numérique. Les limites entre online et offline s’atténuent de plus en plus.

Renée Bäni

www.numero10.ch

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé