Actualité

Conjoncture suisse : repli attendu au 4e trimestre 2018

L’indice conjoncturel pour la Suisse de l‘Institut CREA d’économie appliquée de HEC Lausanne  montre un repli au 4e trimestre et perd 0,5 point. Il se maintient toutefois dans la zone à croissance élevée et avec 100,8 points il dégage un écart de production positif de 0,8% par rapport à l’équilibre, cet écart étant encore de 1,3% au 3e trimestre. Il descend à nouveau sous la valeur romande au 4e trimestre, après l’avoir dépassée depuis la fin de 2017.

Selon le sondage du 3e trimestre de Switzerland Global Enterprise, 58% des PME exportatrices tablent une nouvelle fois sur une hausse de leurs exportations dans les mois à venir. Même si le baromètre des exportations du CS reste nettement supérieur au seuil de croissance, on enregistre un infléchissement de sa valeur. L’indice PMI pour l’industrie s’est rétabli en août après un essoufflement passager en juin-juillet. L’indice de la marche des affaires du KOF a continué à grimper, celui des entrées de commandes s’est en revanche stabilisé et celui des carnets des commandes s’est replié. Dans le secteur principal de la construction, tous les indices clignotent en rouge. Les entrées de commandes et les projets de construction pour les mois à venir ont reculé au 2e trimestre, de même que les réserves de travail. Quant au marché du travail, le récent indice Manpower s’est brusquement dégradé pour la fin de l’année, les entreprises qui envisagent une réduction de leurs effectifs étant plus nombreuses qu’au sondage précédent. Du côté des ménages helvétiques, ces derniers se montrent plus pessimistes que lors du sondage d’avril. Les activités économiques resteront dynamiques, mais pourraient s’essouffler dès la fin de l’année, ce que reflète le repli de notre indicateur.

L’indice conjoncturel CREA pour la Romandie se replie également au 4e trimestre, mais se maintient dans la zone à croissance forte. Avec une valeur de 100,9 il présente un écart de production de +0,9% par rapport à l’équilibre. Il est tiré vers le bas en grande partie par l’indice valaisan, qui perd 1 point entre les 3e et 4e trimestres, et dans une moindre mesure par l’indice fribourgeois, les deux indices tombant sous la valeur romande et suisse. Les autres indices restent supérieurs à l’indice romand, mais les indices vaudois et jurassien se replient également au 4e trimestre, alors que les indices genevois et neuchâtelois continuent à grimper. Par rapport au 2e trimestre, qui est le dernier trimestre observé, l’indice genevois est celui qui gagne le plus de terrain, avec 0,7 point, suivi de celui pour Neuchâtel avec 0,6 point. Tous les indices, à l’exception du valaisan, comme mentionné, se maintiennent encore nettement dans la zone de croissance forte.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé