Actualité

Crédit Suisse, première marque suisse, a rejoindre le label “Planet Pledge” de la WFA

Credit Suisse, Essity et Heineken ont signé le Planet Pledge de la World Federation of Advertisers, un engagement global visant à utiliser le marketing comme catalyseur de changements positifs au sein des entreprises et de la part des consommateurs qui achètent leurs produits et services. Ce sont déjà vingt-cinq multinationales, dont les dépenses publicitaires mondiales s’élèvent à environ 43 milliards de dollars, qui participent à cette initiative. Parmi les signataires figurent Bayer, Danone, Diageo, Ikea, L’Oréal, Mastercard, Mondelez, PepsiCo, Pernod Ricard, Sanofi et Unilever.

Simultanément, deux autres associations nationales d’annonceurs, la RVD turque et l’OWM allemande, ont annoncé leur intention de relayer l’initiative de la WFA auprès de leurs annonceurs locaux respectifs et de créer un réseau mondial de champions locaux qui ne sont pas nécessairement membres de la WFA. L’initiative couvre donc désormais 31 pays, avec un volume publicitaire global de 197 milliards de dollars. Le Planet Pledge de la WFA vise à identifier de nouvelles mesures qui peuvent être initiées et promues par des responsables marketing de premier plan afin d’apporter une contribution significative sur la voie de la neutralité climatique.

Lancé en 2021 lors de la Global Marketer Week de la WFA, il encourage les responsables marketing à agir dans quatre domaines clés :

  • Assumer un rôle de porte-parole de la campagne mondiale “Objectif Zéro” (Race to Zero) et influencer à la fois sa propre organisation et l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement marketing ;
  • Développer la capacité des organisations de marketing à orienter leurs spécialistes du marketing et leurs agences vers une plus grande protection du climat en leur fournissant les outils et les informations appropriés ;
  • Promouvoir un comportement durable des consommateurs par l’utilisation de la communication marketing ;
  • Consolider un environnement marketing fiable dans lequel les déclarations de durabilité peuvent être facilement prouvées, afin que les clients puissent compter sur les messages publicitaires qui leur sont adressés pour orienter leur comportement de consommation.

La WFA travaille également avec l’International Council for Advertising Self-regulation et l’European Advertising Standards Alliance à l’élaboration de directives sectorielles. Celles-ci visent à préserver la confiance dans le langage changeant des messages publicitaires liés à l’environnement, de sorte que les consommateurs puissent prendre des décisions de consommation durable avec conviction.

La WFA prévoit que la première ébauche des directives sera disponible à temps pour la Global Marketer Week de cette année, qui se tiendra à Athènes la première semaine d’avril.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter