Actualité

Culture : Manor récompense six artiste suisses

En 2019, le Prix culturel Manor vient récompenser Andriu Tumasch Deplazes (Grisons), Brigham Baker (Zurich), Sebastian Stadler (Saint-Gall), Martina-Sofie Wildberger (Schaffhouse), Flurina Badel et Jérémie Sarbach (Valais).

Le Prix culturel Manor encourage depuis 37 ans de jeunes artistes suisses œuvrant dans divers domaines liés aux arts visuels: la peinture, la sculpture, la photographie, l’art vidéo et les installations. En 2019 et 2020, les lauréats pourront ainsi présenter leurs œuvres dans le cadre d’expositions se tenant à Coire, Winterthour, Saint-Gall, Schaffhouse et Sion.

Ce prix est l’une des principales initiatives d’encouragement destinées à des créations d’art contemporain dans notre pays. Créé en 1982 par Philippe Nordmann pour promouvoir de jeunes talents suisses, il est attribué chaque année par un jury professionnel en alternance dans six villes suisses parmi Aarau, Bâle, Bienne, Coire, Genève, Lausanne, Lucerne, Lugano, Schaffhouse, Sion, St-Gall et Winterthur. Un regard sur la liste des lauréats montre que le Prix culturel Manor a favorisé, pour un bon nombre d’artistes, le démarrage d’une carrière internationale. Tel est par exemple le cas de Luciano Castelli (Prix culturel Manor Lucerne 1984), Marie José Burki (Prix culturel Manor Genève 1993), Pipilotti Rist (Prix culturel Manor Saint-Gall 1994) ou Lena Maria Thüring (Prix culturel Manor Bâle 2013).

L’actu de ces artistes :

Du 14.09.2019 au 12.01.2020, le Musée des Beaux-Arts des Grisons à Coire présente les oeuvres d’Andriu Tumasch Deplazes.
Andriu Deplazes se consacre à la peinture de façon classique. Il peint des tableaux figuratifs à l’huile sur toile. Les peintures expressives sont marquées par des teintes psychédéliques. Deplazes construit un monde surréaliste, ses motifs sont l’homme et la nature.

Du 25.10.2019 au 05.01.2020, le Musée d’art de Winterthour présente l’œuvre de Brigham Baker.
La démarche artistique de Brigham Baker est déterminée par un rapport réfléchi et ludique avec des processus naturels et des matériaux du quotidien, qu’il inscrit comme chez les Shades dans les traditions picturales ou traduit par des arrangements installés.

Du 16.11.2019 au 16.02.2020, le Musée des Beaux-Arts de Saint-Gall exposera les œuvres de Sebastian Stadler.
Dans son œuvre, qui englobe les médias de la photographie et de la vidéo, l’artiste thématise les particularités de son environnement : le discret devient le centre de la caméra et le motif de l’image. Dans la réalisation photographique, Stadler donne un effet concis à des éléments en apparence insignifiants ou marginaux.

Du 28.11.2019 au 16.02.2020, Martina-Sofie Wildberger montre son oeuvre au Musée zu Allerheiligen de Schaffhouse.
I want to say something! nomme-t-elle son dernier travail, une improvisation polyphonique autour de ces cinq mots. Le son de la parole est le matériau avec lequel elle travaille. Il s’agit de communication et de compréhension, de résonance et de négociation des relations, mais aussi d’expression poétique, d’incarnation de la voix dans l’espace.

Du 30.11.19 au 08.11.20, le Musée d’art du Valais présente les œuvres du duo Flurina Badel et Jérémie Sarbach.
Actifs en Valais et à Guarda (Grisons) et après des études à Bâle et New-York, Flurina Badel et Jérémie Sarbach se distinguent par un travail expérimental sur l’évolution du paysage de montagne à l’ère de la mondialisation et de la saturation technologique. Par l’usage du Cross-Media (vidéo, installation, performance, dessin, écriture), ils questionnent la cohérence de la société de consommation et le devenir des ressources naturelles dans les zones périphériques.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close