Actualité

Dernières votations : les deux affiches réalisées par l’agence romande Nokté

Qui conçoit les affiches de campagnes ? Ce sujet est rarement abordé car si le mandat est confié à une agence de communication classique, elle préfère ne pas trop en faire état (ndlr : politique et business ne font pas bon ménage) et si c’est une agence RP c’est souvent “no comment”. Fait rare en ce lendemain de votations, voici une agence qui se réjouit d’avoir conçu les visuels pour deux initiatives.

L’originalité de Nokté Media est d’avoir été fondée par un journaliste : Nasrat Latif. Ancien rédacteur en chef sur One FM, à La Télé et encore journaliste indépendant, il a fondé son agence voici un an. Son objectif : continuer à couvrir la politique autrement. “Je suis convaincu que la communication de campagnes politiques doit être réalisée par des personnes qui connaissent les partis et comprennent les électeurs. Ayant été journaliste parlementaire, j’ai été à bonne école.”

Une expérience qui lui a également permis d’avoir le temps de se constituer des contacts au sein des appareils de partis et des groupes de pression. C’est ainsi qu’il a pu “pitcher” autant pour la campagne de l’initiative dite “de limitation” que pour celle des avions de combats. “Dans les deux cas, Nokté était la seule agence romande.” Une prouesse notamment dans le cas de la campagne pour l’armée où le mandat était national, alors que celui d’Economie Suisse étant limité à la région linguistique francophone.

Qu’est-ce qui a fait la différence ?
“Notre méthodologie, poursuit Nasrat Latif. L’agence est constituée d’un petit noyau de professionnels qui s’agrandit en fonction des problématiques. Cela nous permet de constituer un hub en communication très agile capable de proposer des solutions sur-mesures.” Une diversité qui faisait écho à l’approche très  360° des mandats. En effet, en plus de stratégie de communication, il fallait délivrer les affiches, les clips de campagnes vidéo, des flyers, des visuels pour des e-panels et quelques goodies (ndlr : la Covid en a au final limité le nombre) . Un travail conséquent sur un temps relativement court…

La satisfaction est aujourd’hui au rendez-vous puisque les deux campagnes ont atteint leur objectif.  De quoi réjouir Nasrat Latif : “Ne travaillant que pour des sujets politiques que je cautionne, je suis doublement content.” Mais être à la tête d’une agence en content marketing et encore journaliste sur La Télé est-ce vraiment compatible ? “Oui, car je ne traite que de sujets financiers ou économiques. Il n’y a par conséquent aucun conflit d’intérêt.”

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer