Actualité

Design graphique : les 12 tendances de 2022

Les tendances en matière de design graphique sont plus qu’une simple mode passagère : Elles reflètent les restrictions et les clichés d’une année, qui sont bouleversés en faveur de quelque chose de nouveau. Les styles de différentes décennies se voient insuffler une seconde vie. Les experts en design de 99designs de Vista partent du principe que 2022 sera imprévisible et que cette évolution se reflète également dans les tendances du design graphique.

Nostalgie des années 90 : alors que les années 80 ont récemment fait leur retour, nous sautons à présent dans les années 90. Cette tendance se base sur un regard nostalgique, idéalisé, vers le passé. C’est pourquoi nous assistons une fois de plus à l’apparition de motifs Memphis, d’emojis simples et de cadres Internet primitifs. Des blocs de couleurs vives et des paillettes criardes font revivre des souvenirs d’enfance chéris.

Des polices de caractères expressives et expérimentales : la communication se mondialise de plus en plus et il devient de plus en plus difficile de transmettre des significations entre les cultures à l’aide de simples mots. De nombreux designers considèrent cela comme une opportunité. Les polices de caractères sont de plus en plus souvent conçues pour repousser les limites de la simple lisibilité et créer des formes qui sont expressives indépendamment du contenu. Des styles d’écriture opposés, des formes écrasantes et des taches informes font partie du domaine du possible.

Ukiyo-e Flat Design : depuis des années déjà, les designers et les concepteurs sont confrontés au défi de redonner vie aux graphiques vectoriels plats imposés par les normes de design numérique. 2022 s’inspirera des premiers pionniers du flat design, notamment des artistes ukiyo-e de la période Edo au Japon. Les ukiyo-e sont des œuvres d’art imprimées pour lesquelles on utilise des blocs de bois sculptés à la main. L’une des œuvres les plus connues de ce style est La grande vague au large de Kanagawa. Le style est basé sur des contours forts, des couleurs sourdes et des perspectives limitées – toutes choses avec lesquelles les dessinateurs vectoriels sont familiers.

 

Des gribouillis rêveurs : Ce que l’on griffonne ainsi peut en dire long sur une personne. Les designers de l’année 2022 intègrent dans leurs travaux une partie de leur univers mental abstrait très personnel. Cela peut combler le fossé entre les outils numériques et la peinture humaine. La simplicité de cette tendance la rend idéale pour les produits et le branding.

Anti-design : le nombre croissant de nouvelles applications a entraîné des conventions de design strictes : La facilité d’utilisation est reine. Cela entraîne une homogénéité dans le paysage numérique. De nombreux créatifs s’y sont déjà opposés en suivant les règles de manière moins stricte. Désormais, les anti-designers ne veulent plus du tout se soumettre à ces règles. Ils évitent les principes de conception traditionnels et l’esthétique conventionnelle. Les utilisateurs sont mis au défi par l’asymétrie, les couleurs mordorées, les interfaces utilisateur nues, les éléments surchargés et les typographies vives.

Escapisme : les designers et les concepteurs ont échappé à la monotonie des confinements en faisant preuve d’imagination dans leurs designs. Depuis, ils s’aventurent encore plus loin dans des mondes encore plus fantastiques. Les designs qui en résultent reflètent l’escapisme à l’état pur. La tendance est pleine de couleurs surprenantes, d’environnements séduisants et de designs de personnages bizarres. Elle offre aux designers et aux spectateurs un moyen d’élargir leur imagination.

Y2K : Au tournant du millénaire, les gens étaient persuadés que la technologie causerait leur perte. Lorsque cela s’est avéré faux, le soulagement a conduit à un nouvel optimisme technologique. Toutefois, les médias sociaux et les fake news ont considérablement terni cet optimisme ces dernières années. Aujourd’hui, les créatifs tentent de faire revivre l’enthousiasme initial à l’aide des designs de l’an 2000. Cette période particulière de la fin des années 90 et du début des années 2000 se caractérise par des interfaces utilisateur brutes, des CGI low poly, des teintes roses et bleues couleur chewing-gum et des couleurs chatoyantes qui rappellent le dos d’un CD.

Motifs paramétriques : les motifs sont l’un des principaux piliers du design graphique. Ils égayent les couleurs unies et peuvent valoriser visuellement les arrière-plans. En 2022, les designers mettent en avant des motifs significatifs à l’aide de la géométrie paramétrique. Les motifs sont constitués de dessins géométriques imbriqués, dans lesquels chaque ligne se déforme en fonction de sa position relative. Dans les designs actuels, les motifs paramétriques sont utilisés pour incarner la complexité d’une chose.

Frasurbane : Le terme “Frasurbane” est composé de la sitcom des années 90 Frasier et du mot “urban”. Ce style revient lui aussi sur les années 90, mais du point de vue des jeunes adultes. Il tient compte de la génération X, qui s’installait à l’époque dans les villes et gagnait enfin assez d’argent pour pouvoir s’adonner un peu à la haute culture. Tout cela est globalement incarné par l’appartement de Frasier à Seattle, qui comprend un piano de concert, une cheminée moderne et une grande colonne qui attire l’attention au milieu de la pièce, le tout dans un décor beige. Bien que cette tendance ait surtout été importante dans le monde de la décoration d’intérieur, le Frasurbane 2022 jouera désormais aussi un rôle dans le design graphique. Elle se manifeste ici par des empattements distingués, des couleurs sobres et des éléments de design placés de manière réfléchie.

Maximalisme élaboré : le maximalisme consiste à remplir l’espace d’objets, de couleurs et de motifs qui reflètent les spécificités des créateurs. Cette tendance se développe depuis un certain temps déjà grâce à des mouvements apparentés de design d’intérieur comme le “Grandmillennial”. Le designer se concentre en premier lieu sur les différentes pièces. Si l’on considère ensuite l’ensemble de la composition, on découvre un bric-à-brac coloré qui représente ses goûts (parfois contradictoires). Il s’agit ici d’un style qui ne connaît pas la honte et qui expose tous les aspects de la palette artistique d’un designer.

Design extrême de bulles de savon : les bulles de savon ont sans aucun doute un effet positif. En raison de l’absence de coins et de bords, les cercles transmettent de la convivialité et de la légèreté. Contrairement aux polices et aux formes typiques des bulles de savon, cette tendance aime l’exagération sous forme de formes allongées et de couleurs psychédéliques. De ce fait, ces designs gonflables se sentent adultes, même s’ils ont conservé une étincelle de gaieté enfantine.

Revival grunge : le retour du grunge est la reconnaissance d’un monde devenu incontrôlable. Le style se caractérise par des textures sombres, des images ombrées et des collages de type magazine. L’esthétique déborde d’une énergie déchaînée, car les traces d’encre et les taches créent une sensation émotionnelle de mouvement. L’assemblage rappelle également les vidéos à montage rapide qui sont si populaires sur TikTok. Surtout, en raison d’éléments analogiques comme le ruban adhésif, les pages déchirées et l’écriture griffonnée, le grunge a une présence physique et se rebelle contre les graphismes propres de l’ère numérique.

“Dans l’ensemble, les tendances du design graphique en 2022 sont un ensemble hétéroclite”, résume Kathrin Düring, Managing Director Europe chez 99designs de Vista. Elle ajoute : “Il est difficile d’imaginer ces personnalités disparates faire la fête ensemble, mais c’est exactement ce qui va se passer l’année prochaine. Nous sommes impatients de découvrir ces mélanges de styles imprévisibles”.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter