Actualité

Données Mediapulse : Les audiences radio et la télévision ont progressé au 2e semestre 2020

Selon les données Mediapulse : les chiffres d’audience radio et TV du second semestre 2020 en Suisse confirment la tendance que les données du premier semestre 2020 laissaient déjà entrevoir à savoir que ces deux médias ont accompagnés la population durant cette période difficile.

Les programmes linéaires des stations radio ont atteint, entre juillet et décembre 2020, quotidiennement 79 % des personnes à partir de 15 ans. Avec un taux de pénétration journalière de 75 %, la Suisse romande se situe au-dessous de la moyenne nationale, tandis que la Suisse alémanique et la Suisse italienne, avec des taux de respectivement 79 % et 83 %, la dépassent. Les personnes qui écoutent la radio le font pendant 116 minutes par jour en moyenne. Avec 123 minutes, les Suisses alémaniques sont les auditeurs les plus assidus du pays.

Quant aux chaînes TV, leurs offres – que ce soit en direct ou en différé – atteignent quotidiennement 64 % de la population à partir de 15 ans. La durée d’utilisation par téléspectateur est de 208 minutes par jour en moyenne. La demande d’offres télévisuelles est traditionnellement plus faible en Suisse alémanique qu’en Suisse latine, ce que les chiffres du second semestre 2020 confirment: en Suisse alémanique, 63 % de la population résidante regarde la télévision pendant 196 minutes par jour en moyenne. En Suisse italienne ces valeurs sont de 70 % et 242 minutes et en Suisse romande de 64 % et 232 minutes.

Par rapport au second semestre 2019, les taux de pénétration journalière de la télévision et de la radio au niveau national ont évolué de manière opposée: celui de la télévision a gagné un point de pourcentage pour atteindre 64 %, tandis que celui de la radio a diminué, passant de 81 % à 79 %. La durée d’utilisation par jour a en revanche augmenté pour les deux médias, passant de 196 à 208 minutes pour la télévision et de 112 à 116 minutes pour la radio.

Pénétration moyenne sur une journée

Comme le montrent les deux courbes du diagramme ci-dessous, la consommation linéaire peut s’explique comme suit:

  • exception faite de la période de pointe TV (prime time), la variation de la pénétration se cantonne dans un étroit corridor, ce qui indique que les schèmes d’utilisation de la radio et de la télévision sont restés globalement stables;
  • la pénétration TV a augmenté à toute heure, sauf pendant la seconde moitié de la nuit. Elle a progressé principalement en prime time, avec un pic dépassant 4 %, ainsi que lors des traditionnels créneaux horaires consacrés à l’information, ce qui reflète le besoin accru d’information en ces temps incertains;
  • c’est ce même besoin d’information qui est à l’origine de la variation positive de l’audience radio relevée lors des bulletins d’information horaires;
  • dans la situation due à la pandémie, l’audience radio a augmenté entre 9 h et 19 h, avec une pointe en milieu de journée, mais elle a reculé tôt le matin et le soir. Ce recul de la pénétration radio s’explique, le matin, par la diminution du trafic pendulaire et, le soir, par la nette augmentation de l’audience TV.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch