Actualité

eCommerce : croissance des investissements publicitaires en mars 2018

Le marché publicitaire de l’eCommerce reprend de l’élan au mois de mars. Après un faible recul au mois de février, les marques de l’eCommerce font un bond de 24,7 % pour atteindre les 199,4 millions de francs en ce premier mois de printemps. La part de l’eCommerce sur le marché global est ainsi de 28,1 %. Cela correspond à une augmentation non ajustée de 139,8 % par rapport au même mois de l’année précédente (sans intégration de la collecte des données en ligne : 22,7 %).

 

Finance et Dating
Certes, les catégories de marché du top 10 restent les mêmes, mais le classement évolue : les catégories Finance et Dating ont joué des coudes et réussi gagner une place chacune. Avec sa première marque Parship, Dating prend 1 million de francs bruts et repasse en place 8 après un court intermède en place 9. Finance, elle, génère 4,6 millions de pression publicitaire en plus et prend ainsi la place de Furniture & Furnishing en 4e position, bien que cette dernière, comme toutes les catégories de marché dans le top 10, génère plus de pression publicitaire qu’au mois de février. La catégorie du top 10 Travel maintient sans problème sa première place, mais pas sans changements internes : Ebookers remplace Trivago à la tête des marques. Autre changement de marque de référence chez Consumer Electronics : Microspot laisse sa place à Fust.

La part du groupe TV reprend du poil de la bête
Les marques de l’eCommerce continuent à compter sur le duo Search et TV. Bien que le groupe de médias Online (Search) soit loin devant, TV reprend 2 pour cent par rapport au mois précédent et se retrouve ainsi à 10 %. Print conserve sa troisième place avec 4 pour cent. La publicité Out-of-Home, elle, perd encore un point dans le mix de médias au mois de mars et rejoint le clan des 1 pour cent avec Online (Display) et YouTube (Display & Video Pre-Rolls).

Moins de marques pour le mois de mars
Au mois de mars, sur le marché de l’eCommerce, moins il y en a mieux c’est : moins de marques, mais plus de pression publicitaire. Les 10 premières marques des catégories General Merchandise, Dating et Consumer Electronics réalisent à elles seules 80 pour cent de la pression publicitaire. À l’exception de Finance (+2), Furniture & Furnishing (+7) et General Merchandise (+/-0), les 10 catégories de marché du top comptent moins de marques actives qu’au mois de février. Travel (-10), Clothing and Accessories (-11) et Food & Beverages (-12) perdent toutes trois plus de 10 marques chacune.

Intégration des données: Internet et télévision
Depuis janvier 2017, le groupe de médias Internet comprend également la publicité Search. Le mix de médias est publié tous les mois avec les tendances du marché publicitaire. La publicité Search inclut Search-Desktop (les données de recherche sur ordinateur). À la clôture des données du mois de juillet, les statistiques publicitaires et analyses de Media Focus sur les données des recherches sur téléphone portable (Search-Mobile) viendront s’ajouter à celles sur ordinateur. À compter de janvier 2018, les données de recherche pour la Suisse romande sont également collectées sur la base de dizaines de milliers de critères de recherche français (part de Search: 87% DE / 13% FR).
Le groupe de médias Internet comptabilise désormais des données YouTube (Video Pre-Rolls und Display). Celles-ci ont été intégrées avec effet rétroactif à partir du mois de janvier 2018. La part dans le mix de médias de l’eCommerce est de 1 %.

En outre, dès le mois de janvier 2018, le groupe de médias TV intègrera le TV sponsoring et les formes publicitaires Pre Split, Post Split, Single Split et Time.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer