Actualité

Résultats semestriels Edipresse

Les activités suisses, désormais comptabilisées comme « activités abandonnées », subissent également les effets de la crise. Les revenus du 1er semestre 2009 ont diminué de CHF 38 millions (-18%), principalement en raison de la baisse des commandes publicitaires. En conséquence, la marge opérationnelle des activités suisses est soumise à une très forte pression, tout en restant dans les chiffres noirs.

Le chiffre d’affaires publié du groupe pour le 1er semestre 2009 se monte à CHF 91,3 millions (CHF 173 millions en 2008). Il inclut les revenus des activités magazines de toutes les activités internationales d’Edipresse (Europe de l’Est, Asie, Espagne), ainsi que ceux du pôle luxe et de Bilan (soit les activités suisses non gérées par PPSR), mais plus du tout les revenus de PPSR. Ce chiffre d’affaires est en recul de CHF 36 millions par rapport à 2008 (-20%), à périmètre et taux de change constants, ce qui correspond à la baisse opérationnelle des revenus publicitaires. Au surplus, l’écart avec 2008 s’explique par la vente des activités portugaises en 2008 (consolidées pour CHF 25 millions au 1er semestre 2008 et pour zéro en 2009), ainsi que par l’impact comptable lié à la forte dépréciation des monnaies des pays de l’Est par rapport au franc suisse (impact de CHF 21 millions au 1er semestre 2009).

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé