Actualité

Edipresse anticipe et s’adapte

Face aux mutations profondes frappant le marché des médias, Edipresse Suisse anticipe et agit en prenant aujourd’hui plusieurs mesures destinées à améliorer son fonctionnement ainsi qu’à abaisser son niveau de coûts.

Organisation
Dès le 1er janvier prochain, la direction générale d’Edipresse Suisse, sous la conduite de Théo Bouchat, évolue et simplifie son organisation.  La principale décision consiste en la création d’une direction éditoriale unique qui sera confiée à Eric Hoesli, actuel directeur des publications régionales d’Edipresse.  Eric Hoesli sera appuyé dans cette mission par Peter Rothenbühler, qui devient adjoint à la direction éditoriale.

Baisse des coûts
Les investissements publicitaires dans la presse écrite sont globalement à la baisse et toujours plus imprévisibles. Les changements d’habitudes du lectorat pèsent aussi sur les revenus. Pour anticiper l’évolution du marché, Edipresse Suisse a décidé d’un programme d’optimisation de son fonctionnement et de réduction des coûts. Son objectif est de mieux utiliser les forces de l’entreprise et de diminuer le niveau global de coûts d’Edipresse Suisse de CHF 20 millions en deux ans (2009-2010), soit environ 6% de ses charges. Les mesures sont prises dans tous les secteurs de l’entreprise. Une telle réduction de coûts et la mise en place de nouvelles structures ont des conséquences sur l’emploi. Dans un premier temps, soit en septembre 2008, 50 postes seront supprimés. Compte tenu des départs naturels non remplacés et des mises à la retraite anticipée, le nombre de licenciements a pu être limité à 25 personnes. Un plan social est prévu.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé