Actualité

#Edito : Valérie Boagno et Pierre Keller, hommage à deux personnalités médiatiques

Triste lundi où l’on apprend que Valérie Boagno et Pierre Keller nous ont quittés suite à une longue maladie. Quel lien entre l’ancienne directrice du Temps et de Média Suisse et l’ancien directeur de l’ECAL et de l’Office des vins vaudois ? Leur passion pour leur travail et leur acharnement à avoir de l’ambition pour la Suisse romande. C’est ainsi, à force de volonté et de travail, que Le Temps a rejoint le club des Quality Papers au même titre que Le Monde ou autres Guardian et que  les graphistes de l’ECAL ont pu aller exercer leur talent dans les capitales les plus créatives de la planète et que le design suisse est devenu une référence planétaire.
Voir plus loin, ne jamais fléchir, avancer envers et contre tous, cela a toujours un prix : on se retrouve soit adulé, craint ou détesté.. mais jamais ignoré.
Permettez-moi  une pensée toute spéciale pour Valérie. En cette année où la cause des femmes avance à grand pas, on ne peut oublier sa place de pionnière dans le monde très masculin des éditeurs suisses. Si le métier de journaliste est très féminisé, rares sont celles qui sont en charge de la commercialisation et qui ne reculent pas lorsqu’il faut prendre la direction d’un titre. Elle n’a jamais donné l’impression de douter et elle a mené sa tâche avec talent jusqu’au rachat du Temps par le groupe Ringier et son intégration dans Ringier Romandie. Une nouvelle étape pour Le Temps et la fin de son parcours professionnel.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer