Actualité

En juillet, les dépenses publicitaires sont quasiment revenues à la normale

Selon Media Focus, les 329.3 millions de francs suisses bruts de pression publicitaire du mois de juillet légèrement au-dessus de la plus basse valeur annuelle, celle du mois d’avril, alors que le confinement en vigueur dans tout le pays faisait chuter le marché publicitaire. Le recul par rapport au mois de l’année précédente est de -9.2 %, et est donc pour la première fois depuis février à nouveau inférieur à un dixième. En chiffres cumulés, la pression publicitaire des sept premiers mois de l’année se trouve à près de 18 pour cent en dessous de la valeur de l’an passé.

La radio est le média qui a le mieux résisté
Après une reprise dès le mois de juin de la pression publicitaire, générée par la publicité extérieure, le groupe de médias enregistre même une augmentation d’environ 10 pour cent en juillet par rapport au mois de juin. Par rapport à l’année précédente cette augmentation de la pression publicitaire s’élève à 22.3 %. Pendant ce temps, la pression publicitaire de tous les autres groupes de médias continue de diminuer par rapport à l’année précédente.

La publicité TV du mois de juillet est particulièrement concernée : la pression publicitaire TV se situe à environ un quart en dessous de la valeur de l’an passé. Le recul de la publicité à la télévision se ressent également dans le mix de médias. Au mois de mars, la publicité TV représentait fièrement 34 % de l’ensemble de la pression publicitaire. Après un recul constant ces derniers mois, la valeur du mois de juillet était encore de 21 pour cent.

D’un autre côté, la publicité à la radio s’est révélée constante et très résistante à la crise. Cette année, la pression publicitaire à la radio a toujours représenté entre 2 et 3 % de l’ensemble de la pression publicitaire générée sur le marché suisse. Avec un léger recul de 3.4 %, la pression publicitaire à la radio du mois de juillet est presque au même niveau que l’année dernière.

Actualités concernant le top 10
Le service de streaming Disney+ est le produit le plus visé par la publicité en juillet. Disney n’accède toutefois pas encore au top 10 des annonceurs, et Walt Disney Company occupe la 12e place. Après que la campagne d’informations de l’Office fédéral pour la santé publique sur le coronavirus a dernièrement occupé les 4e et 1re places du top des produits, elle arrive au mois de juillet à la 6e place du classement. Une fois encore, L’OFSP ne fait pas partie du top 10 des annonceurs.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé