Actualité

En Suisse romande, l’industrie du cinéma rapporte 3.1 fois plus qu’elle ne coûte

Etude de Cinéforum

Cinéforom, Fondation romande pour le cinéma créée en 2011 par les six cantons romands et les villes de Genève et de Lausanne, a mandaté le cabinet Ernst & Young afin de quantifier l’apport du secteur du cinéma en Suisse romande.

Entre 2013 et 2017, pour un apport financier de 39 millions de Cinéforom, les projets audiovisuels ont généré 122 millions de francs dans l’économie romande, soit un effet de levier économique remarquable de 3.1 fois. L’étude montre que 56% de ces dépenses sont constituées par les salaires de techniciens et interprètes engagés sur les films produits et 32% dans les industries techniques et les frais administratifs. Par ailleurs, 14 millions (12%) ont été injectés dans des dépenses indirectes telles que les frais d’hôtellerie ou de transports. Pour 255 projets audiovisuels réalisés, ce sont plus de 10’000 engagements de personnes qui ont été contractés, réunissant de nombreuses et diverses compétences techniques et artistiques.

Ce bilan réjouissant démontre le dynamisme du tissu culturel et économique de l’audiovisuel romand. Celui-ci pourrait accroître encore son attractivité grâce à des mécanismes économiques incitatifs encourageant les productions étrangères à organiser leurs tournages et leurs travaux de post-production dans la région, à l’instar de ce qui se fait dans la plupart des régions d’Europe.

Pour rappel, Cinéforom soutient la création audiovisuelle indépendante grâce à la mutualisation des financements des collectivités publiques et de la Loterie Romande. La dotation annuelle est de 10 millions de francs.

Etude Cinéforum

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter