Actualité

Etude Burson-Marsteller : Ranking des dirigeants les plus suivis sur les réseaux sociaux

Le premier ministre indien Narendra Modi est le dirigeant le plus suivi sur Facebook avec 40 millions d’abonnés sur sa page personnelle. Le Président américain Donald J. Trump, arrive en deuxième position avec 20 millions d’abonnés sur sa page personnelle, selon l’édition 2017 de l’étude « World Leaders on Facebook »  conduite par Burson-Marsteller, agence internationale de relations publics et de communication.

Au 1er février 2017, la page institutionnelle du président Narendra Modi, « PMO India », occupe la troisième place de ce classement avec 13 millions d’abonnés, juste devant celle de la reine Rania de Jordanie qui se situe en quatrième position avec 10 millions d’abonnés. Le président turc Recep Tayyip Erdogan clôt ce top 5 avec 8 millions d’abonnés.

L’étude analyse également l’activité au cours de l’année 2016 de 590 pages appartenant à des chefs d’Etat, de gouvernements et à des ministères des affaires étrangères, en utilisant des données agrégées provenant de l’outil « Facebook’s Crowdtangle tool ». En se basant sur les données collectées en février 2017, l’étude « the World Leaders on Facebook », montre que 169 des 193 pays membres des nations unies entretiennent une page Facebook officielle, ce qui n’a pas changé depuis 2015. En outre, 87 chefs d’Etat, 70 chefs de gouvernement et 55 ministres des affaires étrangères possèdent des pages personnelles sur le réseau social, selon l’étude.
« Cette deuxième édition de l’étude de Burson-Marsteller sur l’usage de Facebook par les dirigeants mondiaux met en lumière l’efficacité de la communication politique sur ce réseau social », indique Don Baer, chairman et PDG de Burson-Marsteller. « Il sera intéressant de voir si les dirigeants d’entreprise tirent des leçons de l’utilisation de Facebook par les dirigeants politiques mondiaux, notamment en donnant un ton plus personnel à leurs communications. »

Lorsqu’il est arrivé au pouvoir le 20 janvier 2017, le président américain Donald J. Trump possédait déjà une page Facebook avec près de 20 millions d’abonnés, de loin la plus importante pour un dirigeant nouvellement installé et un nombre qui a augmenté de 400 % au cours de l’année 2016. L’année dernière, ses posts Facebook ont engendré 290 millions d’interactions, incluant 33 millions de partages et 30 millions de commentaires.

Aujourd’hui, Facebook est devenu une réseau social clé pour les dirigeants politiques, ainsi que les gouvernements, afin de nouer un dialogue avec les électeurs, les citoyens et d’autres publics importants pour eux. Ainsi au 1er février 2017, l’ensemble des dirigeants mondiaux enregistraient une audience totale de 311 millions d’abonnés. En 2016, ils ont publié un total de 398 962 posts, générant plus 772 millions d’interactions. Les résultats révèlent que, alors que plus de la moitié des posts contiennent des photos, ce sont les posts avec des vidéos qui génèrent le plus d’interactions : 4 847 en moyenne en comparaison de 2 935 pour les posts avec des photos. Les 47 739 vidéos Facebook postées sur les pages des dirigeants mondiaux ont été vues 2,5 milliards de de fois.
« En 2016, nous avons constaté à quel point les réseaux sociaux peuvent être influents dans les évolutions politiques à travers le monde », analyse Jeremy Galbraith, PDG de Burson-Marsteller Europe, Moyen-Orient et Afrique et responsable de la stratégie mondiale. « En tant que premier réseau social du monde, Facebook a un pouvoir et une influence considérable, ce que les dirigeants mondiaux ont bien compris. »

La page Facebook du gouvernement éthiopien est la plus active avec une moyenne de 29 posts par jour en 2016, cumulant ainsi plus de 10 000 posts dans l’année. De son côté, le gouvernement du Botswana publie en moyenne 28 posts par jour et le gouvernement du Honduras 23 posts par jour.

Autres observations clés :

  • L’institution la plus visitée est la Maison Blanche, avec 4 millions de visites. Viennent ensuite la présidence ougandaise et le ministère des affaires étrangères thaïlandais qui enregistrent respectivement 35 000 visites chacun.
  • La Maison Blanche est la page la plus suivie par ses pairs avec 26 connexions provenant d’homologues. Elle est suivie par la Commission européenne avec 20 connections de pairs et le Conseil de l’Union européenne avec 19 connections.
  • De son côté, le Quai d’Orsay est le cinquième compte Facebook le plus suivi par ses pairs. De plus, le compte de Matignon mentionne souvent d’autres ministères pour attire leur attention sur ses posts. Le compte du Quai d’Orsay s’est également démarque en changeant à plusieurs reprises son avatar Facebook en 2016, notamment pour soutenir la COP21 à Paris mais aussi et surtout pour exprimer les condoléances du gouvernement aux victimes des attaques terroristes à Bruxelles, Nice, Orlando ou encore Berlin.
  • Les autres pages suivies par les dirigeants mondiaux sont les Nations Unies (likée par 39 dirigeants), le Parlement européen (likée par 25 dirigeants) et l’OTAN (likée par 19 dirigeants).
  • Les gouvernements, institutions, ou chefs de l’Etat de 24 pays de l’ONU ne sont pas présents sur Facebook, un de moins que dans l’étude de l’année précédente.
  • Le secrétaire aux affaires étrangères, Boris Johnson, et le ministère des affaires étrangères britannique sont les deux seules pages officielles affiliées à un gouvernement qui suivent la nouvelle page « POTUS » de Donald Trump. Le ministère des affaires étrangères russes est la seule page officielle affiliée à un gouvernement à avoir suivi la page officielle de Trump.

A propos de l’étude
Les dirigeants mondiaux sur Facebook est la dernière étude, menée par Burson-Marsteller, qui analyse la façon dont les dirigeants mondiaux, les gouvernements et les organisations internationales communiquent à travers les médias sociaux. Cette étude est conduite à partir de l’étude annuelle Twiplomacy, unanimement reconnue et qui existe maintenant depuis 5 ans. En 2016, le périmètre de l’étude Twiplomacy a été étendu pour couvrir tous les réseaux sociaux clés et a massivement accru la réputation de Burson-Marsteller digital à travers le monde.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch