Actualité

#Etude : La branche de la publicité doit mieux se faire connaître des jeunes !

Une récente étude menée par LSA (Leading Swiss Agencies), l’association des agences de communication leaders en Suisse, révèle que les jeunes talents du secteur publicitaire apprécient les avantages offerts par la profession, notamment la liberté de création et la mise en avant de leur travail personnel. Ils soulignent également qu’ils souhaitent davantage d’informations sur les métiers créatifs et sur les moyens d’y accéder.
Menée du 24 janvier au 7 février derniers auprès de collaborateurs de moins de 30 ans des agences LSA, l’étude U30 détaille la perception de la branche par la relève et révèle comment les agences pourraient améliorer l’attractivité de leur statut d’employeur.

Les jeunes apprécient la vie d’agence
L’étude a montré que la vie d’agence convient parfaitement aux personnes qui aiment faire bouger les choses, ont l’esprit d’équipe et une passion pour la communication. Le travail varié, la liberté de création, l’environnement inspirant et l’atmosphère détendue sont des facteurs intrinsèques motivants. Une hiérarchie horizontale, la possibilité d’assumer rapidement des responsabilités et de discuter en direct avec les clients sont également d’autres points forts révélés par l’étude. De plus, les personnes interrogées sont particulièrement fières de voir leur travail publié. Le fait d’être acteurs du changement et toujours dans l’air du temps est une motivation importante pour les répondants. A noter que les facteurs extrinsèques tels que le salaire, les congés, la réglementation du temps de travail ou les possibilités de formation continue ne doivent en revanche ne pas être sous-estimés car ils contribuent à la satisfaction au travail. Enfin, la vie d’agence peut parfois être stressante et l’étude montre également que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est important pour les jeunes. C’est sur ces différents aspects que les agences sont appelées à agir et à mieux répondre aux besoins de leurs collaborateurs.

Un milieu difficile d’accès
Si les jeunes apprécient les offres d’emploi attractives et les perspectives de carrières prometteuses que proposent les agences, ils déplorent le manque d’accessibilité à ce milieu professionnel. Il est difficile pour les diplômés des écoles et des universités, ou pour les personnes qui changent de carrière, de prendre pied dans le monde des agences car celles-ci regroupent une grande variété de métiers et les compétences qu’elles recherchent évoluent constamment. Pour changer la donne, les agences devraient se rapprocher davantage des étudiants et jeunes professionnels tout en ouvrant plus de places de stages.

Des améliorations en vue
La branche doit donc devenir plus visible et être capable de communiquer sur les opportunités de carrière dans toutes les disciplines. Un manquement dont Catherine Purgly, directrice du LSA, a parfaitement conscience: «Une plateforme de carrière avec une définition et une description uniformes des profils de poste est nécessaire pour rendre le secteur plus accessible et plus attrayant pour les parties intéressées.» A noter que LSA et la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) lanceront également un concours universitaire de marketing et de communication au début de l’an prochain afin de donner un meilleur aperçu du travail en agence aux étudiants.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer