Actualité

Selon Monster.ch 42,4 % des postes disponibles en manque de candidats formés !

Selon l’enquête “Recruiting Trends Suisse 2011” de Monster.ch, les carnets de commande sont pleins en Suisse, les perspectives économiques ont fait renaître la confiance, de nouveaux emplois sont créés. Mais  trouve-t-on le personnel nécessaire pour profiter de cette  conjoncture prometteuse de croissance? Le manque de candidats  répondant au profil donne plutôt lieu de s’inquiéter. En effet, les  entreprises suisses jugent 42,4% des postes disponibles difficiles  voire impossibles à pourvoir. De plus en plus souvent, leur seul  recours est de prospecter au-delà des frontières.

Cette étude a été  réalisée entre fin novembre 2010 et mi-mars 2011 auprès des 500 plus  grandes entreprises suisses par le Centre of Human Resources  Information Systems (CHRIS) des Universités de Bamberg et de  Francfort-sur-le-Main. Ce sondage met en évidence les tendances et  défis principaux en matière de recrutement en Suisse et indique les  prévisions des milieux économiques quant à l’évolution du marché de  l’emploi.

L’un des aspects révélés depuis longtemps par l’enquête constitue  un vrai casse-tête. La pénurie de personnel qualifié s’est  considérablement aggravée en 2010, et rien n’indique qu’elle  fléchisse à terme. Les participants à l’enquête estiment que 37,5%  des postes vacants (8,5% de plus que l’année précédente) sont  difficiles – voire impossibles pour 4,9% – à pourvoir. Une tendance à long terme que confirment les perspectives d’avenir envisagées par  les entreprises sondées. Les personnes interrogées pensent en effet  qu’en 2015, 46,3% des emplois vacants seront difficiles voire  impossibles à pourvoir.

L’étude complète peut être obtenue gratuitement auprès de Monster  Switzerland AG en envoyant un e-mail à recruitingtrends@monster.ch.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter