Actualité

Le rachat d’Instagram va-t-il booster la publicité mobile ?

Comment un service gratuit qui n’a jamais fait les preuves de sa rentabilité peut-il valoir près d’un milliard de dollars ? Cette question c’est toute la planète web qui se la pose depuis lundi dernier. Date où Marc Zuckerberg a déboursé la dite somme pour acquérir Instagram : une application mobile de partage de photos téléchargeable sur iPhone et Android.
Créé voici un an et demi, cette start-up de 14 collaborateurs n’a pas encore généré de bénéfice. Son seul atout : pouvoir compter sur un réservoir de 27 millions d’utilisateurs qui publient quotidiennement des millions de photos. Ce beau succès entrepreneurial valait-il pour autant une telle prime ?
Certainement pas pour les fidèles d’Instagram qui se sentent trahis. Pour ces « Early Adopters » la multiplication des supports reste le seul rempart contre la crainte que représenterait l’émergence d’un Média Social unique. Qu’ils publient régulièrement leurs images sur la plate-forme bleue et blanche ne signifiait pas à leurs yeux qu’ils souhaitaient un tel rapprochement.
Du côté de Facebook, l’analyse de la situation a dû être tout autre. A quelques semaines de l’entrée en bourse, Zuckerberg et ses équipes ne pouvaient laisser filer un tel outil à l’ennemi Google+. Pour beaucoup d’e-experts, le prix de cette transaction s’expliquerait uniquement par cette compétition de titans. Car, à titre de comparaison l’application mobile Foursquare qui compte 140 millions d’utilisateurs n’est estimée qu’à « 600 millions de $ »

Bagarre pour la M-publicité
D’autres y voient autre chose qu’une bagarre d’ego. Robel Scoble estime que l’intégration d’Instagram est en passe de résoudre les problèmes que Facebook rencontre sur le mobile. Et de prédire l’ouverture d’une nouvelle ère pour la publicité mobile. « Avec ce rachat, Facebook montre qu’il est prêt à rémunérer richement les développeurs qui ouvriront leurs applications à son Open Graph. C’est le signal que tout le monde attendait ! »
Comme au jeu de Go, on assiste à une passe stratégique qui, sans pour être décisive, va ouvrir une manne qui rendra Facebook encore plus riche et incontournable. On attend vivement la suite des opérations….

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer