Articles

Intégration, géolocalisation, regroupement, fusion : les 4 solutions des agences web !

Le 360° a le vent en poupe dans le digital et ce n’est pas les agences web qui diront le contraire ! Les clients sont aujourd’hui toujours plus à la recherche d’un partenaire pouvant gérer tous les aspects de la digitalisation, de la stratégie aux réalisations les plus pointues. Résultat : les agences doivent trouver de nouvelles structures et de nouveaux positionnements pour répondre aux attentes de manière toujours plus pertinente. Entre regroupement, intégration, fusion ou mise en avant du local, découvrez les solutions de quatre agences web de Suisse romande.

1.Intégration

Blue-infinity intègre le groupe Dentsu Aegis Network et devient “Linked by Isobar”

Anthony Dupré, Head of Digital Marketing Division Blue-Infinity, le nom d’Isobar est aujourd’hui toujours associé à Blue-infinity, notamment dans ses communications. Pouvez-vous nous expliquer ce nouveau positionnement ?
Depuis l’acquisition de blue-infinity par le réseau Dentsu Aegis Network, il y a de cela deux ans, blue-infinity est rattaché à Isobar, avec la mission de représenter cette marque sur le marché suisse. Nous poursuivons étape par étape notre intégration au sein du groupe et collaborons aujourd’hui étroitement avec nos collègues d’Isobar sur des marchés tels que l’Allemagne, la France, l’Italie, les USA ou encore le Japon. Nous prenons un rôle de leader pour le groupe en Europe sur certaines technologies spécifiques, et bénéficions en retour de leur apport sur des sujets que nous maîtrisons moins ou que nous cherchons à renforcer, tels que l’Experience Design où nous travaillons étroitement avec nos collègues en Hongrie, experts en ce domaine. Nous nous sommes également rapprochés de nos collègues zurichois, en lançant une antenne à Genève d’iProspect, leader mondial dans le Performance Marketing.

Cela a-t-il un impact sur les services proposés ?
Nous cherchons constamment à maximiser la valeur que nous pouvons apporter à nos clients. Nous sommes convaincus que notre capacité à marier des sujets aussi divers (mais complémentaires) que le design centré sur l’humain, l’e-commerce, le CRM, le Performance Marketing, la dimension créative, etc., constitue un atout essentiel pour aborder les enjeux que rencontrent nos clients. Nous cherchons plus que jamais à proposer un ensemble intégré de services et, pour ce faire, nous nous appuyons sur toute l’expertise que le groupe met à notre disposition.

Cela aura-t-il un impact sur votre portefeuille clients, en vous positionnant davantage sur des clients internationaux ?
Nous sommes, et souhaitons rester, des acteurs importants sur le marché local. Il est vrai cependant que nous pouvons désormais accompagner des clients de plus grande envergure à travers plusieurs territoires. Nous travaillons par exemple avec de nombreuses entreprises basées en Suisse et désirant s’étendre sur les marchés asiatiques. Dans ce cadre, la forte présence de notre groupe dans des pays tels que la Chine ou le Japon nous permet de proposer des solutions adaptées, tant sur le plan culturel que technologique.

Clients de l’agence : LVMH, GAVI, IATA, Novartis, Richemont, Pictet, etc.

2.Géolocalisation

WIDE : l’agence globale qui revendique désormais le local

Fabrice Perrin, directeur WIDE | Switzerland, pourquoi est-il important pour WIDE de revendiquer son identité Suisse ?
WIDE a ses racines en Suisse depuis plus de 30 ans. Notre attachement au travail bien fait, au sens du détail, est ancré dans notre ADN. Nous ne prétendons pas être parfaits, mais nous cherchons en permanence à nous améliorer : faire mieux si possible, ce qui est toujours possible (la devise d’un de nos nouveaux clients) !
Chez WIDE, nous avons une conviction profonde : notre valeur, ce sont nos collaborateurs. Et leur capacité à collaborer, en symbiose avec nos clients. Plus ils sont proches les uns des autres, mieux ils se connaissent et s’apprécient, plus ils sont efficients. Nous cultivons donc cette proximité entre les équipes et nos clients. Aujourd’hui, nous sommes ravis du résultat : notre agence a triplé de taille en moins de 4 ans. Avec plus de 125 collaborateurs issus de disciplines très variées – développeurs de toutes technologies, planning stratégique, direction conseil, CX/UX, conception-rédaction, consultants spécialistes CRM ou eCommerce -, c’est un véritable melting pot, et cela marche formidablement bien !

Devez-vous adapter votre positionnement ?
Nous conservons notre cap. Nous continuerons de nous concentrer sur les services d’innovation et de différenciation que nous apportons à nos clients. Après des années consacrées à l’efficacité digitale, c’est le grand retour de la Marque !
Notre ambition est de maîtriser intégralement stratégie et technologie, afin de garantir à nos clients que cette vision se transforme en réalité.
Nous continuerons également de nous impliquer dans le tissu local, en soutenant les événements ou causes qui nous tiennent à cœur. Dans le domaine sportif, cela fait maintenant plus de 10 ans que nous sommes partenaires du Bol d’Or, et que nous accompagnons l’UTMB®, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, compétition de renommée internationale à travers les Alpes suisses, italiennes et françaises. Nous sommes aussi fiers de soutenir le Caribana Festival, le plus grand des petits festivals, et dernièrement le projet Save a Life aux côtés de Swiss Emergency Responders, qui permettra de sauver des vies en localisant les défibrillateurs et en mobilisant les premiers répondants médicaux les plus proches.

Est-ce que cela change l’utilisation des ressources et vos relations avec le groupe Micropole ?
Nous avons rejoint le groupe Micropole il y a 15 ans, et nous en sommes toujours pleinement satisfaits. L’autonomie est maximale, et si nous suivons la stratégie Target 21 du groupe, nous sommes libres dans son exécution locale.
Le groupe Micropole partage nos convictions : les équipes locales servent les clients locaux. Les seules exceptions sont liées à des besoins de compétences très spécifiques. Par exemple, nous apportons régulièrement de l’expertise Salesforce à nos collègues de France ou de Belgique. En retour, ces derniers nous partagent leur excellente connaissance des services Amazon AWS, ou plus spécifiquement leur expertise juridique liée au GDPR.
De même, nous mettons très régulièrement notre réseau d’agences au service de nos clients qui ont, pour la plupart, des problématiques internationales. A titre d’exemple, nos collègues de Shanghai travaillent sur les problématiques WeChat de nos clients basés en Suisse.
Enfin, nous ne centrons pas nos efforts sur l’équation « réduction des coûts = marge maximale ». Au contraire, nous recherchons la « valeur ajoutée maximale » pour nos clients, et cela marche !

Clients : Nespresso, Salomon, Etat de Fribourg, Roger Dubuis, Vacheron Constantin, Transports Lausannois, Lombard Odier, Transports Publics Genevois, Pictet

3.Regroupement

Cobweb s’allie à Graf Miville pour devenir Idéative, qui intègre le centre média « Le Cube » avec d’autres acteurs du digital

Christophe Miville – co-directeur Idéative & associé du groupe Point Prod Actua, vous avez fusionné pour devenir Idéative, quel sera le positionnement de cette nouvelle entité ?
Aujourd’hui le digital est un secteur qui est arrivé à maturité. Il y a 20 ans, à l’aube des années 2000, alors que ce secteur était émergeant, Fabrice Léger de Cobweb et moi-même, chacun de son côté et entouré d’une ou deux personnes, pouvions répondre aux besoins digitaux de nos clients. En 20 ans, on est passé d’un métier de « webmaster », une sorte de profil couteau suisse, à plus de 40 métiers autour du digital, tous extrêmement pointus et ultraspécialisés, qui permettent de répondre aux enjeux multiples de la digitalisation.

La fusion des deux agences digitales, Cobweb et Graf Miville, représente donc une évolution logique dans ce secteur en pleine consolidation. Idéative, et ses 30 collaborateurs, offre ainsi une réponse complète et innovante aux défis de ses clients.
Idéative se positionne comme une agence digitale spécialisée autour de 5 pôles de compétences : la stratégie digitale, le design d’interface et l’expérience utilisateur (UI/UX), le développement (TYPO3 et Drupal), le storytelling (contenu) et l’e-marketing. Ces compétences combinées offrent une approche transversale pour la réalisation de solutions digitales complexes.
Fortement ancrée en Suisse romande, Idéative défend des valeurs axées sur la confiance, la transparence et la proximité. L’ensemble de l’équipe basée à Genève, comptant près de 15 développeurs, permet d’apporter des réponses adaptées, notamment dans le domaine médical, institutionnel ou bancaire. Les noms Cobweb et Graf Miville cesseront d’être utilisés au 1er janvier 2019 au profit du nom unique Idéative.

Vous avez aussi rejoint le groupe Point Prod Actua avec cette nouvelle entité, comment allez-vous collaborer et de quelles expertises espérez-vous profiter ?
La convergence des médias, l’avènement des contenus non-linéaires ainsi que les défis engendrés par la révolution numérique ont convaincu le groupe Point Prod Actua de se doter de solides compétences digitales. C’est chose faite à travers l’intégration d’Idéative : le groupe peut ainsi compter sur des compétences pour la conception et le développement de solutions digitales fiables et pérennes. Les collaborations avec les différentes entités du groupe, qui ont déjà démarré il y a plus d’une année, se concrétisent autour de projets très variés, comme par exemple :

  • le « scrollitelling », ou comment raconter une histoire non-linéaire avec des technologies web
  • des plateformes digitales pour la mise à disposition de contenu pour les médias lors d’événements internationaux (Jeux Olympiques, Salon de l’automobile, SIHH, Homo Faber, GPHG, etc.)
  • des campagnes sociales (influence, contenu, notoriété) et e-marketing
  • la réalisation d’outils interactifs et expériences digitales pour les musées et institutions patrimoniales
  • la conception et développement de solutions digitales (site internet, extranet, application mobile, etc.)

En tant qu’agence digitale, nos clients bénéficient désormais d’une offre inédite de contenu pour alimenter leur écosystème digital. Le savoir-faire de Point Prod et A2P en termes de storytelling nous permet de créer du contenu riche, à destination des nombreux canaux disponibles aujourd’hui. Le déménagement, fin août, d’Idéative au sein du Cube (bâtiment accueillant les entités du groupe Point Prod Actua) nous a permis de nous rapprocher et de dynamiser les projets communs.

D’autres entités ont également rejoint le nouveau centre média « Le Cube » à Genève, notamment Léman Bleu ; quelles synergies ce rapprochement peut-il permettre ?
En rejoignant Le Cube, Léman Bleu poursuit son développement et consolide son rôle de média innovant à Genève. L’écosystème du Cube permet à Léman Bleu de répondre aux nouveaux défis de la digitalisation des contenus et de leur accessibilité, tout en enrichissant son offre de programmes. Des synergies se développent entre les acteurs du Cube, comme par exemple entre Léman Bleu et Actua (prestations audiovisuelles) lors d’émissions spéciales (élections cantonales). Le savoir-faire audiovisuel et digital des différents acteurs du Cube se partagent au quotidien dans ce bâtiment ouvert, conçu dans l’esprit coworking et qui peut accueillir des entrepreneurs et des projets dans un environnement professionnel exigeant, équipé d’outils innovants.

Clients : Idéative compte de nombreux clients en Suisse romande, dont la Ville et l’État de Genève, l’État de Vaud, le CHUV, les HUG, Swatch Group, la Vaudoise, Bobst, GICHD, DCAF, Skyguide ainsi que des cliniques, des banques, des écoles, etc.

4. Fusion

NetDesign et Paprika s’allient dans un groupe franco-suisse

Cindy Laurent – Chargée de Communication pour Netdesign X Paprika, comment est né l’idée de joindre vos forces ?
Les deux agences se connaissent depuis de nombreuses années. D’abord parce que ce sont deux entreprises renommées et pérennes (Paprika a été fondée en 1985 et Net Design en 1998), mais aussi parce que nous avions déjà travaillé en synergie sur plusieurs projets d’envergure, en France comme en Suisse : le Bureau International du Travail, Forever Institut, la marque de cosmétique Alchimie Forever, les Opticiens Mobiles… Nous avions apprécié nos qualités et nos compétences respectives, mais aussi les personnalités et les profils de nos équipes. Un réel lien s’est tissé ; nous réunir est devenu une évidence. A la fois pour rassembler nos forces et nos expertises, mais aussi pour proposer à nos clients une véritable offre 360°. Les ADN, un peu différents au départ, ont réussi à se mélanger au fur et à mesure pour ne faire aujourd’hui plus qu’un.

Qu’est-ce que cette mise en commun change pour votre positionnement ?
La fusion ne fait que renforcer notre positionnement et accélérer le processus : devenir un acteur incontournable de la communication entre Lyon et Lausanne, concevoir et déployer des stratégies omnicanales sur mesure, puissantes et innovantes. Tout le système de la nouvelle entité part de l’humain, qui sert de colonne vertébrale en matière d’organisation managériale. L’entreprise est structurée sur un format cellulaire qui met en valeur la prise d’initiative, l’autonomie et l’approche collaborative.
Mais le rôle central de l’humain s’exprime également à travers notre offre de services, avec un focus sur le Design thinking, où nous analysons l’émotionnel des utilisateurs, complété par la data intelligence, qui fournit des données fiables et déterminantes. La connaissance des audiences est mise au service de la création de marque et de contenus, d’identités, de plateformes digitales, de dispositifs d’activation, etc. Nous redonnons une vision claire et une connaissance détaillée des utilisateurs, des clients, des prospects…
Nous faisons ainsi grandir les hommes et les organisations en communiquant avec pertinence et connaissance. Cette vue d’ensemble globale est essentielle pour démarrer une relation de confiance, pour créer du lien, pour écrire une belle histoire ensemble. Selon nous, c’est une approche tout à fait singulière.

Allez-vous continuer à travailler des deux côtés de la frontière et comment allez-vous répartir le travail entre ces deux agences ?
Nous ne répartissons pas le travail par typologie de projet, car nous travaillons véritablement comme un groupe de communication. Nous répartissons les ressources de manière optimale en fonction de chaque demande. Les deux marques continueront à surfer sur leur territoire de légitimité avant d’être connues comme un seul groupe à part entière.
Quant au secteur géographique, nous restons plus que jamais actifs en Suisse. L’agence a déployé un bureau sur Genève il y a 6 ans. En complément, nous travaillons à l’échelle internationale. Paprika est ainsi devenue agence certifiée par l’OMS en 2018, et figure dans leur premier catalogue officiel de graphistes.

Les agences restent-elles des entités séparées ?
Si les “Business Unit” Net Design et Paprika vont encore exister quelques temps, les équipes travaillent déjà ensemble sur des projets transversaux. Nos 50 collaborateurs sont installés depuis le mois de mai dans les mêmes locaux. Ce rapprochement crée une telle synergie que les agences deviennent une vraie unité.
La fusion administrative est déjà réalisée. Quant au nom du nouveau groupe, il est déjà connu de nos équipes, mais tenu secret pour le moment. Nous peaufinons son baptême officiel début 2019. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés !

Clients : MCI, Franck Dubarry, Migros pro, Pouly, Chappuis Halder, Régie du Rhône, Bio Me Up, Budin & Associés, Antaes, Swiss One Safety, Centre Feel Well, Jips, l’OMC, l’AISS, le BIT, le PNUE, l’OMS, FIND, Acaps

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close