Actualité

Investissements publicitaires: +15,2% en mai 2022 par rapport à 2021

Durant le mois de mai 2022, le marché publicitaire suisse a continué à faire preuve de stabilité et a comptabilisé 501,8 millions de francs d’investissements bruts. Par rapport à l’année dernière, on enregistre une progression de 15,2%, tout en restant toutefois légèrement en retrait par rapport au mois d’avril précédent (-3,9%).

La pression publicitaire annuelle a augmenté de 47,1% par rapport à l’année dernière. Un signe positif: en passant de 2 445 MCHF à 2 665 MCHF, la pression publicitaire AAJ est ainsi même supérieure de 9% à celle de 2019, soit l’année avant la pandémie.

Les secteurs Transports et Manifestations ont fortement communiqué
15 secteurs ont augmenté leur pression publicitaire par rapport au même mois de l’année précédente, et 19 branches peuvent se targuer d’être plus performantes en matière de publicité AAJ. En mai, les trois premiers secteurs étaient Commerce de détail, Produits alimentaires et Finances. Par rapport à une perspective annuelle, le secteur Produits alimentaires a dépassé le secteur Construction, industrie et ameublement, et sur une perspective mensuelle, le secteur Finances s’est glissé devant le secteur Loisirs, Gastronomie, Tourisme et celui des Services.

Le secteur qui connaît la plus forte progression est celui des Transports, qui a nettement augmenté sa pression publicitaire en mai (+162,9%).

La tendance à la hausse du secteur Manifestations s’est également poursuivie (+134,7%). En mai 2022, la différence avec la valeur de 2019 n’était que très légère (24 MCHF contre 26,7 MCHF). De ce fait, il s’agit également du secteur qui a connu la plus forte progression en termes de pourcentage (+173,4%).

Les secteurs qui ont moins investi en publicité
En mai, six secteurs ont enregistré une baisse de leur pression publicitaire.

La tendance à la baisse des secteurs Nettoyage (-21,2%) et Véhicules (-28,2%) s’est poursuivie en mai. Ils restent donc également les deux secteurs les plus faibles sur le plan publicitaire.

Malgré les votations fédérales du 15 mai, le secteur Initiatives et Campagnes a lui aussi continué à réduire sa pression publicitaire (-15,8%). En 2021, ce secteur a toutefois été fortement marqué par la campagne de l’OFSP contre le coronavirus et par les votations fédérales du 13 juin 2021, raison pour laquelle une baisse pouvait être attendue.

Les secteurs Cosmétiques et soins du corps (-12,7%), Télécommunications (-1,7%) et Produits alimentaires (-0,5%) ont eux aussi légèrement réduit leur pression publicitaire en mai, tout en continuant à être plus forts sur le plan publicitaire.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter