Actualité

Investissements publicitaires . -9,1% de pression au mois d’août

Tous les médias reculent sauf l'affichage

La pause estivale se poursuit sur le marché publicitaire suisse. Avec 357,6 millions de francs suisses bruts, la pression publicitaire du mois d’août est largement passée sous la barre des 400 millions, comme cela était déjà le cas en juillet. La pression publicitaire mensuelle est ainsi inférieure à la valeur de l’année précédente sur le même mois pour la sixième fois consécutive. En août, le recul atteint 9,1 %. La campagne d’information sur le coronavirus de l’Office fédéral pour la santé publique a repris la tête des produits les plus promus sur le marché publicitaire suisse et la pression publicitaire AAJ de l’ensemble du marché se trouve à 17,1 pour cent en deçà de la valeur de l’an dernier.

Mix-médias
La publicité extérieure continue incontestablement de progresser (après des mois totalement à l’arrêt), assurant au mois d’août un cinquième de l’ensemble de la pression publicitaire du marché de la publicité suisse. Par comparaison avec l’année dernière, la pression publicitaire Out-of-Home a de nouveau augmenté, comme en juin et en juillet (+25,9 %).

Pendant ce temps, la publicité dans les cinémas suisses est encore en souffrance. Bien que les cinémas aient rouvert leurs salles au début du mois de juin pour accueillir jusqu’à 300 personnes, la pression publicitaire qui y est exercée reste en berne. En août, elle n’a atteint que 0,8 million de francs suisses bruts. La pression publicitaire dans les cinémas est donc d’environ 70 % inférieure à celle du mois d’août de l’année dernière.

La pression publicitaire sur Internet a également beaucoup baissé par rapport à l’année dernière (-31,7 %). La part de la publicité sur Internet chute donc entre juillet et août de 32 à 22 %.

La publicité à la télévision a pu reprendre en août, voyant sa part au sein de la pression publicitaire globale passer de 5 points de pourcentage à 26 % par rapport à juillet. Par rapport à l’année précédente, la publicité à la télévision du mois d’août a néanmoins reculé de 8,8 %. La pression publicitaire à la radio (-5,9 %) et dans les médias papier (-3,4 %) reste à un niveau similaire à celui du mois d’août 2019.

Secteurs : la publicité politique sauve le mois !
Au mois d’août, 8 des 21 branches augmentent la pression publicitaire par rapport à l’an passé. La plus forte augmentation, d’env. un tiers, est enregistrée par les initiatives et les campagnes, ce qui est dû à la votation imminente prévue pour le 27 septembre. Avec « Non à une loi sur la chasse » et « Oui à une immigration modérée » (initiative de limitation), deux représentants de la branche se trouvent dans le top 10 des produits du mois. Par ailleurs, les branches Nettoyage (+26,4 %), Numérique et électroménager (+15,8 %), Énergie (+11,8 %) et Télécommunication (+10,6 %) ont connu une croissance à deux chiffres par rapport à l’an dernier. Sur l’ensemble du marché, on constate une réduction de la pression publicitaire brute de 9,1 %.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer