Actualité

Investissements publicitaires : La Fête des mères booste le mois de mai

Le 1er trimestre de l’année est caractérisé par deux pics publicitaires : celui de mois de mars (début de la saison printemps-été) et celui de mai (Fête des mères). En 2019, le mois de mai avait pesé quelque CHF 700 millions et ces investissements s’étaient retrouvés principalement en télévision, internet et dans la presse. En 2021, malgré une situation pandémique encore très présente, on avait dépensé quelque CHF 450 millions pour rappeler au public cette date incontournable. Mais pas forcément immuable puisque cet anniversaire n’existe que depuis 1917 et qu’elle a mis plus de 25 ans à s’installer dans notre pays. Pour rappel, cette année elle se tiendra le 8 mai.

Une date incontournable aux Etats-Unis
Peut-être est-ce parce que cette célébration a vu le jour aux Etats-Unis, la National Retail Federation (NRF) nous apprend qu’une grande majorité (84 %) des adultes américains prévoit de célébrer en 2022 la fête des mères et les dépenses devraient atteindre 31,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 3,6 milliards de dollars par rapport à l’année dernière.

Les consommateurs devraient dépenser en moyenne 245,76 dollars pour des achats tels que des cartes de vœux (75 %), des fleurs (72 %), des sorties comme un brunch ou un dîner (57 %) ou des billets pour des événements (27 %), selon la NRF. Les dépenses totales en bijoux devraient atteindre 7 milliards de dollars, 41 % des personnes interrogées indiquant qu’elles prévoient de les offrir (contre 34 % l’année dernière).

Plus d’un tiers des adultes prévoient de faire leurs achats de fête des mères en ligne, 30 % dans des grands magasins, 27 % dans des magasins spécialisés et 23 % localement, selon la NRF.
Moins d’un tiers des acheteurs américains pensent que le COVID-19 aura un impact sur leurs célébrations de la fête des mères, mais 62% pensent que l’inflation aura un impact sur la fête, selon un sondage Numerator.

Près de la moitié (47%) des consommateurs américains prévoient de faire leurs achats pour la fête des mères plus d’une semaine à l’avance ; 38% prévoient d’acheter leurs articles environ une semaine avant, tandis que 12% feront leurs achats un jour ou deux à l’avance. Les ménages avec enfants sont 1,3 fois plus susceptibles de faire leurs achats quelques jours avant la fête.

Et aussi en Europe
Selon un sondage Ipsos/Unibail-Rodamco , 81% des Français pensent à célébrer cette fête chaque année, et 59% offrent systématiquement un cadeau à leur maman à cette occasion. Même l’Insee prend en compte le phénomène, puisque dans son bulletin “Informations rapides” de juillet 2009, elle avait observé que ” la fête des mères fait grimper les prix des fleurs et plantes (+3,4 % ; +1,4 % sur un an)”.

Selon un sondage européen de Groupon , le prix moyen des dépenses est de 60 euros en moyenne pour les Français, de 70 euros pour les Belges, de 52 euros pour les Espagnols et de 45 euros pour les Néerlandais . Si l’on exclut les enfants âgés de 0 à 15 ans, un prix moyen de 60 euros représente un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros pour une seule journée de fête.

Apparemment, ce sont les centres-commerciaux qui bénéficieraient le plus de cette manne, puisque 54% des sondés disent s’y rendre à cette occasion pour effectuer leur achat. Ce sont ensuite les commerces de proximité (20%), et Internet (10%) qui accueilleraient le reste des achats, suivis des supermarchés (6%).

On s’en doute, ce sont les fleuristes qui tirent leur épingle du jeu , puisque plus du quart des cadeaux (28%) sont faits sous la forme de bouquets de fleurs. La Fête des mères représente à elle seule 3% du chiffre d’affaires annuel des fleuristes -moins tout de même que la Saint Valentin, qui représente 15% des ventes annuelles. Les parfums représentent  13% des achats de cadeaux “Fête des mères”, et les bijoux 11%.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter