Actualité

“J’ai besoin de vacances. J’ai besoin de Suisse” le slogan de la dernière campagne de Swiss Tourisme

Swiss Tourisme (ST) donne le coup d’envoi d’une saison touristique estivale particulière. Après des mois de stagnation, les perspectives sont sombres; le manque à gagner en termes de valeur ajoutée pour le tourisme (de mars à juin 2020) se chiffre d’ores et déjà à CHF 8,7 milliards. Selon les pronostics du KOF*, il va probablement manquer cet été jusqu’à 50% des nuitées hôtelières dans les villes et de 20 à 30% dans les zones de montagne.

Avec le slogan, «J’ai besoin de vacances. J’ai besoin de Suisse», ST lance dès aujourd’hui un appel porteur d’émotion dans de multiples canaux de communication pour la promotion de vacances d’été et d’escapades dans les villes en Suisse. Le public cible est d’abord constitué des hôtes suisses, auxquels viendront s’ajouter les touristes potentiels en Allemagne et en France, puis dans les autres pays européens. Progressivement, les activités de marketing touristique seront ensuite relancées au niveau mondial. L’accent est mis sur la promotion de toutes les facettes de la Suisse en tant que destination touristique. Cette importante campagne constitue l’une des plus grandes offensives promotionnelles mondiales lancée par ST ces dernières années. Le nouveau slogan «J’ai besoin de Suisse.» est conçu dans la perspective d’être utilisé au cours des années à venir.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Un commentaire

  1. Et concrètement?
    Quelles solutions sont proposées? quelles aides? quelles actions tangibles?
    A part dire “s’il vous plait, dépensez en Suisse”, ce qui ne prend absolument pas en compte les problématiques des suisses (baisse du pouvoir d’achat VS coût de la vie et des loisirs touristiques élevés) … en quoi cette campagne de Suisse Tourisme est une aide pour le secteur hôtelier? à part un coup Marketing quel est l’intérêt ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer