Actualité

Journée de la publicité 2016 : La pub « plus haut, plus vite, plus fort »

Vendredi 27 mai, tous les acteurs nationaux du monde de la communication se sont réunis pour la journée de la publicité avec, en clou du spectacle, la nomination du publicitaire de l’année du magazine Werbewoche. Cette première édition sous l’égide de la nouvelle organisation faîtière KS/CS Communication Suisse, anciennement SW Schweizer Werbung / PS Publicité Suisse, a réuni plus de 130 participants. Dans le magnifique cadre du musée olympique de Lausanne, la journée était placée sous le sigle de la devise citius, altius, fortius, – plus haut, plus vite, plus fort – qui a pris une toute autre dimension sous le prisme de la communication publicitaire et des défis technologiques qui attendent la branche.
Le Conseiller aux Etats et président de CS Communication Suisse Filippo Lombardi a tout d’abord accueilli l’audience avec les traditionnels mots de bienvenue d’une après-midi de conférences s’annonçant riche en intervenants de tous horizons. Dans un discours trilingue, il a fait part de sa fierté de pouvoir, grâce à la nouvelle forme de la faîtière, « réunir toutes les branches de la communication dans un environnement enfin stable ».

20160527_141315

Ensuite, le Conseiller d’Etat du canton de Vaud Pascal Broulis a adressé les mots de bienvenue du gouvernement vaudois. Présenté comme un as de la communication politique par le président de CS Communication Suisse, le vaudois n’a pas failli à sa réputation en exposant les spectaculaires chiffres du canton qui a pu éponger sa dette, augmenter son rating auprès des agences de dotation et lancé de nombreux nouveaux investissements. « Cette situation a été rendue possible par l’ouverture de notre canton, que nous souhaitons conservée. » a-t-il déclaré en continuant, « Monsieur le président, nous sommes ravis de vous recevoir ici, car la communication, la vulgarisation et la publicité permettent à la Suisse de restée forte et diversifiée. C’est pourquoi nous souhaitons faire de Lausanne un lieu où votre branche peut évoluer dans de bonnes conditions ».

Ce discours a permis d’introduire les keynotes des deux représentants vaudois Claude Nicollier, premier et unique astronaute suisse, et Ian Logan, organisateur des Jeux Olympiques de la jeunesse 2020 à Lausanne. Ils ont présenté leurs projets respectifs ainsi que les dimensions communicationnelles qu’ils recouvrent. L’astronaute a dévoilé des images du télescope spatial Hubble, sur lequel il a travaillé. Il a souhaité mettre en avant la valeur de partage, « point commun entre l’astronomie et la communication ». Il était aussi question de partage avec les JO d’hiver de la jeunesse 2020, organisés à Lausanne. Encore jeune – Lausanne n’étant que la 3ème édition – la compétition fait face à de nombreux défis communicationnels à l’attention du grand public. Le colonel de l’armée de l’air a profité de l’occasion pour lancer, sous forme de boutade, un appel aux représentants des agences.

S’en est suivi une table ronde animée par Mireille Jaton autour du thème « Plus vite, plus haut, plus fort – dans la communication actuelle ». Les intervenants, Christine Gaulis, General Manager Ramon+Pedro, Frank Bodin, Chairman Havas Worldwide Zurich/Genève, Curdin Janett, CEO publicis communication et lauréat du prix du publicitaire de l’année 2015 et Roman Hirsbrunner, CEO Jung Von Matt/Limmatt ont échangé autour du défi que représente la digitalisation des canaux de communications. « Les clients veulent des résultats mesurables, plus rapidement et qui coûtent moins cher », exprimait Christine Gaulis, « mais n’oublions pas que derrière ces chiffres et ces campagnes, la composante humaine est très forte. La grande difficulté est donc d’arriver à créer et à mettre en place des relations humaines de confiance avec nos clients pour mener nos campagnes au succès. »

20160527_152939

Puis, Peter Leutenegger, membre de la deuxième chambre de la Commission Suisse pour la Loyauté (CSL), et Marc Schwenninger, secrétaire juridique de la CSL, sont venus parler des 50 ans de l’institution. En cette année anniversaire, le premier a exposé les guidelines de la commission autour des défis du numérique, notamment la question des adblockers, auxquels la population devrait être mieux sensibilisée. Puis, le secrétaire juridique a fait une présentation de cas, positifs et négatifs, que l’institution a traités.

Enfin, la rédactrice en cheffe du magazine Werbewoche Anne Friederike Heinrich a dévoilée le nom du vainqueur du publicitaire de l’année. Le jury, composé d’anciens lauréats, des meilleurs jeunes talents de Suisse et de représentants de Suisse-Romande, a choisi de consacrer parmi les trois publicitaires nominés Thomas Wildberger, CCO chez Publicis Communications Suisse. Son éloge a ensuite été faite par le lauréat de l’année précédente, Curdin Janett. Pour clore l’après-midi, le président de CS Communication Suisse Filippo Lombardi a donné rendez-vous à l’assistance pour la prochaine édition à Berne en 2017.

20160527_173036

Post écrit par Christophe Robert-Nicoud

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer