Actualité

Journée suisse contre la contrefaçon

Destinée à sensibiliser le grand public aux méfaits économiques et sociaux de la contrefaçon, la Journée suisse contre la contrefaçon aura lieu le vendredi 22 mars 2013 à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (écal) et s’articulera autour de la remise des prix des trois concours lancés à cette occasion avec des écoles d’art et de design en Suisse, ainsi qu’avec le grand public.

Le phénomène de la contrefaçon et du piratage, qui n’épargne aucun secteur de notre économie, a atteint des proportions alarmantes et touche de plus en plus d’entreprises, que celles-ci produisent des biens matériels ou immatériels. Les pertes financières dues à cette activité intimement liée aux réseaux mafieux se chiffrent aujourd’hui à deux milliards de francs rien que pour la Suisse, et à plusieurs centaines de francs au niveau mondial.

La Journée suisse contre la contrefaçon est une manifestation annuelle placée sous l’égide de STOP PIRACY, la plate-forme suisse de lutte contre la contrefaçon et la piraterie. Cette année, la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH), en collaboration avec la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), organise cet événement national. La FH a souhaité associer deux autres grands secteurs de l’économie à cette initiative, à savoir l’industrie pharmaceutique et la branche de l’audiovisuel. Ces secteurs sont représentés par l’Association des sociétés pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche (Interpharma), l’Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic) et l’Association suisse pour la lutte contre le piratage (SAFE). Médias Suisses soutient également cette manifestation.

Concours
La Journée suisse contre la contrefaçon s’articulera autour de la remise des prix des trois concours qui ont été lancés à cette occasion sur la thématique de la contrefaçon avec des écoles d’art et de design en Suisse, ainsi qu’avec le grand public. La Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) et des étudiants de l’Ecole de cinéma de Genève ont réalisé des courts-métrages, alors que l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (écal) a élaboré des affiches. Un concours de films a également été initié sur Internet afin de faire participer le grand public.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter