Actualité

Journées photographiques de Bienne : de la camera obscura au Big Data

Pendant trois semaines, la 23e édition des Journées photographiques de Bienne mettra en lumière les différentes déclinaisons de la photographie à travers le temps, de ses balbutiements à l’ère numérique, en misant sur la participation et l’interactivité. Au programme sous la thématique de cette année, « flood »: camera obscura, réseaux sociaux, game design, réalité augmentée et immersion dans le Big data.

Les cameras obscuras de Maxime Genoud
Ancêtres de l’appareil photographique, le sténopé et la camera obscura saisissent par leur simplicité et la poésie des images qu’ils produisent. Ces objets fascinent faszinieren Maxime Genoud qui a proposé aux élèves de l’école primaire de Madretsch de fabriquer les leurs en bricolant leurs propres déchets, boîtes de conserve et Tetra Paks. Leurs créations étonnantes seront présentées au festival dans l’exposition Camera(s). Le processus participatif mis en place par Maxime Genoud sera prolongé par un atelier public qui donnera l’occasion aux visiteurs de créer à leur tour leur objet magique.
Camera(s) Workshop
Dimanche 12 mai à partir de 14.00, Nouveau Musée Bienne
Concours Women with Binoculars
Avec l’exposition Women with Binoculars, le curateur Enrique Muñoz García propose dans les rues de la vieille ville une sélection insolite d’images de femmes observant un sujet hors champs au moyen de jumelles, réalisées par des photographes de l’agence Magnum. Communément associée à un comportement masculin, évoquant la surveillance et l’espionnage militaire, l’action est ici exécutée par des sujets féminins, invitant le spectateur à repenser le rôle social et politique de la femme dans son système de représentation. Ces images ont été revisitées par les étudiant-e-s de la classe professionnelle de graphisme de 2e année de l’Ecole d’Arts Visuels Berne et Bienne pour l’exposition An Answer to Women with Binoculars, proposant des regards contemporains sur le sujet. Volet interactif de ce projet, un concours propose par ailleurs au spectateur de créer sa propre image en lien avec la thématique et de la poster sur Instagram avec le hashtag #Womenwithbinocularsbiel19. Les gagnant-e-s du concours seront dévoilé-e-s lors d’une remise de prix dimanche 2 juin à 16h.
Concours photo Women with Binoculars – détails ici
#floodedbiel : déferlement d’images sur Bienne
Le flux d’images « officielles » des expositions du festival en générera un autre, produit par les visiteurs, constitué de clichés postés sur les réseaux sociaux et voués à demeurer immatériels. L’artiste français Romain Roucoules propose de leur donner une valeur tangible en les imprimant au fur et à mesure, le ruban de papier créant une sculpture évolutive dans l’espace d’exposition, témoignant de l’usage des réseaux sociaux. Il suffit dès alors de poster sa photo avec le hashtag #floodedbiel pour la voir intégrée à l’oeuvre.
Postez vos images dès maintenant avec le hashtag #floodedbiel
Le Big data de Mathieu Merlet Briand
L’artiste français Mathieu Merlet Briand récupère des données statistiques et des milliers de photos liées à une recherche sur le web, une matière brute qu’il retravaille ensuite avec des algorithmes de traitement d’images qu’il a développés. L’installation #Blue-Screen Temple fait écho aux écrans bleus servant à indiquer le bug d’un système informatique. En entrant dans l’installation de l’artiste dont la structure est une analogie aux formes de temple classique, le visiteur s’immisce dans une réalité abstraite, un bug visuel immersif qui questionne nos croyances à l’ère des nouvelles technologies.
Médiation 2.0
Les interactions entre la photographie et les mondes virtuels sont infinies. Deux ateliers de médiation culturelle donneront aux visiteurs la possibilité de jouer entre ces différents niveaux. Le premier, Game Designer Workshop, permettra de créer son propre jeu vidéo, en collaboration avec l’EPFZ. Le second, Augmented Reality Workshop proposera de découvrir les photographies du festival à travers le prisme de la réalité augmentée grâce au projet de Jan Lässig, fondateur de muzeeo.
Game designer Workshop
Dimanche 19 mai, à partir de 14.00 / Nouveau Musée Bienne
Augmented Reality Workshop
Dimanche 19 mai, à partir de 14.00 / Residenz Au Lac

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé