Actualité

La 24e édition du Festival de court-métrage de Winterthur se délocalise à Genève et à Lausanne

Cette année, la 24e édition des Internationale Kurzfilmtage Winterthur aura lieu du 3 au 8 novembre 2020 et se déroulera pour la première fois sous une forme hybride.

Les courts métrages des compétitions suisse et internationale seront projetés dans les cinémas de Winterthour, mais aussi dans les salles d’autres villes suisses. «Nous ferons passer des courts métrages en salle, à Winterthour, au cinéma Cameo, au Casinotheater, ainsi que dans plusieurs villes de la Suisse, notamment à Genève et Lausanne. Ici nous projetterons les programmes des compétitions en format intégral», se réjouit John Canciani, directeur artistique du festival. Stefan Dobler, son codirecteur, ajoute: «Nous voulons également créer des situations qui ne demandent pas au public de se rendre dans un espace fermé. Nous organiserons notamment des projections open air avec bande-son originale dans quatre parcs de la ville de Winterthour.

 

Grand focus: la Chine continentale, Hong Kong et Taïwan
La pandémie de COVID-19 a placé la Chine sur le devant de la scène. «Nous ne voulons pas consacrer un programme au coronavirus, même si certains films abordent des thématiques comme le SRAS», a précisé Laura Walde, coordonnatrice de programme. «Nous nous concentrons bien plus sur la tradition, mais aussi sur l’avenir et la volonté de changement. Un programme est dédié aux films d’animation chinois actuels. Les mondes de l’économie et du travail sont d’autres thématiques abordées.» L’ensemble du programme sera disponible gratuitement en ligne.

Focus sur un pays: l’Ukraine
Tchernobyl, l’Euromaïdan, la Crimée. L’Ukraine est un pays que le Nord associe principalement à des situations de crise. Pourtant, celles-ci créent également des opportunités. Laura Walde trouve le cinéma ukrainien est fascinant. «Nous vous proposons quatre programmes. Underground Resistances et New Ukrainian Cinema sont plutôt politiques. The State of a New Generation se penche sur la vie des jeunes et sur des thématiques universelles. Nous présentons également cinq courts métrages de Maryna Vroda, qui s’est fait connaître en 2011 avec «Cross-Country».» Les programmes sont montrés sur place, à Winterthour, ainsi qu’en ligne.

Les Industry Days deviennent numériques
«Tous les événements de l’industrie auront lieu en ligne», a déclaré John Canciani. «L’accréditation est gratuite et peut se faire depuis le monde entier. Nous avons réparti les événements en ligne sur quatre jours, mais ils sont modulables et ne se dérouleront pas en parallèle. Les professionnels du milieu du cinéma accrédités pourront également visionner tous les programmes dans la vidéothèque en ligne, y découvrir leurs films favoris et échanger en ligne avec des délégués de la branche.»

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer