Actualité

La Commission scientifique des médias note positivement les systèmes de recherche de Mediapulse

Sur mandat du Conseil d’administration de Mediapulse SA, la Commission scientifique des médias (CSM) contrôle chaque année la recherche radio et TV de Mediapulse ainsi que l’étude Establishment Survey. Pour 2019, la CSM délivre un très bon bulletin de notes aux systèmes de recherche de Mediapulse, confirmant ainsi celui de 2018. Elle se réjouit en particulier des efforts de développement entrepris par Mediapulse.

La CSM a pour mission de garantir aux utilisateurs des données mises à disposition par Mediapulse que la collecte, le traitement et la publication de ces données sont irréprochables sur les plans aussi bien qualitatif que méthodologique. Il s’agit ainsi de renforcer l’acceptation, l’exploitation et le développement de la recherche appliquée sur l’utilisation des médias en Suisse.

Dans son rapport 2019, la CSM atteste que Mediapulse et les instituts chargés de collecter les données, à savoir GfK Switzerland, Kantar Media et M.I.S. Trend, mènent la recherche sur la pénétration de la radio et de la télévision conformément au dernier état des connaissances de la recherche sociale empirique. Mediapulse anticipe en outre très bien la dynamique des marchés radio et TV et développe les instruments de mesure avec discernement, de manière à toujours garantir la continuité de la mesure des taux de pénétration.

La CSM qualifie la collecte et la transmission des données d’audience comme les points forts des méthodes appliquées, tant pour la radio que pour la télévision. Dans les deux systèmes, les mesures se caractérisent par leur fiabilité, leur comparabilité et leur équité à l’égard de tous les acteurs du marché. Quant aux charges liées à l’infrastructure technique et à la vérification des données – prises de contact et contrôles auprès des sondés –, la CSM souligne expressément qu’elles valent la peine. Et dernier point, mais non des moindres: la qualité des données est excellente.

La CSM se félicite par ailleurs du développement de la recherche TV en cours chez Mediapulse. Elle se réjouit en particulier de l’extension de l’infrastructure de mesure installée dans les foyers panélistes, qui doit permettre, dès 2020, de rendre également compte de l’utilisation croissante de la télévision sur des vecteurs de réception alternatifs en ligne. Reconnaissant à Mediapulse le mérite d’être clairvoyante en plein boom numérique, la CSM appelle toutes les chaînes TV participantes à procéder au «tagging» de leurs offres, afin de garantir la qualité de cette mesure étendue.

Un condensé du rapport annuel 2019 de la CSM (Management Summary) 

 

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer