Actualité

La consommation des médias en Suisse en 2020, c’est plus de mobile, de Netflix, de Spotify et de TV

#EtudeDigimonitor20

L’étude Digimonitor examine chaque année depuis 2014 l’utilisation des médias et des appareils électroniques en Suisse. Les données sont représentatives de l’ensemble de la population de Suisse alémanique et romande âgée de 15 ans et plus, car les utilisateurs hors ligne et les personnes sans connexion au réseau fixe sont également interrogés. L’enquête téléphonique a été menée de début avril à fin mai 2020. Mandaté par l’IGEM (Groupe d’intérêt pour les médias électroniques) et le REMP, l’Institut Link a interrogé 1 759 personnes, dont 1 008 en Suisse alémanique et 751 en Suisse romande. L’intervalle de confiance est au maximum de +/- 2,3 points de pourcentage.

Les tendances de la consommation suisse en 2020

Télétravail : les Suisses sont beaucoup plus nombreux à utiliser des smartphones et des ordinateurs portables
Le nombre d’utilisateurs de smartphones en Suisse a considérablement augmenté en un an. 600 000 personnes utilisent aujourd’hui un smartphone. En 2020, 5,6 millions de personnes auront accès à l’internet à tout moment et en tout lieu avec un smartphone (de 80 % à 88 % de la population totale). En particulier, le groupe des personnes âgées de plus de 55 ans (de 54 % à 71 %) utilise de plus en plus un smartphone, tout comme les hommes (de 79 % à 90 %).

On constate également une augmentation significative de l’utilisation des ordinateurs portables. Un demi-million de Suisses et de Suissesses utilisent aujourd’hui un ordinateur portable au moins occasionnellement (de 4,3 à 4,8 millions). En 2020, pour la première fois, plus de personnes (76 %) utiliseront un ordinateur portable qu’un ordinateur de bureau (69 %). (Graphique 2) Les hommes (de 70 à 82 %) et les plus de 55 ans (de 45 à 57 %) sont également les principaux utilisateurs d’ordinateurs portables.

Le poste de télévision : l’écran le plus répandu
Le téléviseur est et reste l’appareil électronique le plus utilisé en Suisse. 92% de la population totale s’assoit devant la “boîte” au moins occasionnellement (5,9 millions de personnes). Les postes de radio sont utilisés par 82% de la population (5,2 millions de personnes). Près de la moitié de la population (47%) écoute également la radio via d’autres appareils : via le smartphone (24%), le téléviseur (24%), le PC/ordinateur portable (20%) ou la tablette (4%).

Smartwatch : un homme sur huit et une femme sur douze en portent 
Le port d’une Smartwatch augmente de 200’000 utilisateurs. Aujourd’hui, près de 700 000 personnes (11%) portent une Smartwatch au poignet. Seuls les haut-parleurs à commande vocale n’ont pas bénéficié de l’essor des appareils électroniques. Comme l’année précédente, moins de 3 % de la population parle au moins parfois avec un conférencier intelligent comme Amazon Echo, Google Home ou Apple HomePod. Cela correspond à seulement 160 000 personnes en Suisse.

TikTok : forte croissance au sein de la jeune génération 
En 2020, les Suisses semblent avoir plus de temps pour les médias sociaux. Toutes les plateformes de médias sociaux gagnent de nouveaux utilisateurs. Facebook et Instagram attirent chacun 350 000 nouveaux utilisateurs. Cela signifie que Facebook se remet du marasme de l’année dernière. Avec 3 millions de personnes, la moitié de la population totale (46 %) utilise désormais Facebook au moins occasionnellement.

2,1 millions de personnes, soit un tiers (33 %) de la population, sont occasionnellement sur Instagram. Instagram est particulièrement populaire auprès des jeunes de moins de 25 ans : 82 % des jeunes utilisent Instagram, et seulement 34 % utilisent Facebook. (Figure 4) En effet, contrairement à l’ensemble de la population, Facebook perd du terrain chez les jeunes de moins de 25 ans. Cette tranche d’âge se tourne vers le portail vidéo chinois TikTok. TikTok connaît actuellement la croissance la plus rapide en Suisse. Le nombre de “TikTokers” a presque quintuplé par rapport à l’année précédente. Sur le total de 370 000 utilisateurs de TikTok en Suisse, la plupart ont moins de 25 ans, sont des femmes et sont en formation. Une femme de moins de 25 ans sur trois “tikTok (34%). Cependant, TikTok n’a pas encore atteint la population totale : seuls 6% utilisent TikTok de temps en temps.

Sptotify : Les jeunes s’offrent un abonnement 
En un an, le service de streaming musical Spotify a gagné 300 000 nouveaux utilisateurs. Les groupes de population plus âgés en particulier découvrent Spotify : la moitié des nouveaux utilisateurs ont plus de 55 ans. 2,0 millions de personnes écoutent désormais de la musique via Spotify au moins occasionnellement, ce qui correspond à près d’un tiers de la population totale (31%). (Graphique 1) Chez les jeunes de 15 à 24 ans, la proportion d’utilisateurs de Spotify est plus de deux fois plus élevée : 64 % des jeunes Suisses écoutent Spotify de temps en temps. Sur les 2,0 millions d’auditeurs de Spotify, 800 000 utilisent la version gratuite et 1,2 million payent pour Spotify. Les utilisateurs âgés de 20 à 30 ans en particulier peuvent s’offrir la version payante de Spotify. Malgré la diffusion de musique en continu, la radio reste populaire en Suisse. Avec 5,7 millions de personnes, la radio a presque trois fois plus d’auditeurs que Spotify. Les jeunes écoutent également beaucoup la radio. Plus de 80 % des personnes de moins de 25 ans écoutent la radio, et même pas la moitié d’entre elles l’écoutent quotidiennement.

Netflix: la barre des 2 millions est franchie avec 400’000 nouveaux utilisateurs
Netflix gagne 400 000 téléspectateurs supplémentaires au cours de l’année Corona. Netflix compte désormais 2,2 millions d’utilisateurs en Suisse. Mais Corona n’a guère stimulé la croissance de Netflix : La croissance est conforme à la tendance des années précédentes. En 2015, seulement 5 % de la population âgée de 15 ans et plus regardait Netflix de temps en temps. D’ici 2020, plus d’une personne sur trois (35 %) le fait déjà. (Graphique 1) Netflix présente également une répartition supérieure à la moyenne chez les jeunes de 15 à 24 ans : Les trois quarts (75 %) des jeunes Suisses regardent Netflix de temps en temps. (Graphique 4)

Cependant, d’autres fournisseurs de vidéo s’implantent sur le marché suisse et se font concurrence pour les spectateurs et les abonnés. Cependant, les services plus récents comme Disney+ (5 %), Twitch (5 %), Apple TV Plus (4 %) ou Amazon Prime (2 %) sont encore loin derrière l’utilisation de YouTube (74 %) ou de Netflix (35 %).

Malgré toutes ces nouvelles offres, la télévision classique reste populaire en Suisse. Avec 95 % de la population totale qui regarde la télévision, les grandes masses la regardent. Et ils le font très fréquemment : en Suisse, 7 personnes sur 10 allument la télévision chaque jour (69%).  Et les générations plus âgées ne sont pas les seules à utiliser la télévision : près de la moitié des 15-24 ans la regardent également quotidiennement. Avec 6 millions de téléspectateurs, la télévision classique compte presque trois fois plus de téléspectateurs que Netflix. Même par rapport à YouTube, la télévision classique compte 1,3 million de téléspectateurs de plus.

Les cinémas sont également toujours visités malgré Netflix et Corona. Plus de la moitié de la population est allée au cinéma au moins une fois au cours des six derniers mois. Le cinéma est encore plus populaire chez les jeunes : 70% des moins de 25 ans vont au cinéma au moins une fois tous les six mois, une grande proportion d’entre eux plusieurs fois.

Paiements sans numéraire par téléphone portable : une tendance de cette année Corona
On constate une augmentation significative de l’utilisation des smartphones pour payer les achats sans contact. Le paiement sans numéraire par téléphone portable est en augmentation dans tous les groupes de population. Toutefois, son utilisation dépend fortement de l’âge, du sexe et des revenus : plus les personnes sont jeunes, plus elles sont de sexe masculin et plus leurs revenus sont élevés, plus il est probable que les achats soient payés par téléphone portable. Pendant l’année Corona, environ 650 000 personnes ont utilisé le Les paiements sans numéraire avec les téléphones portables découverts par eux-mêmes. En Suisse, 1,8 million de personnes (28 %) utilisent actuellement des moyens de paiement mobiles (en 2019, ce chiffre n’atteindra pas tout à fait 1,2 million).

L’application de paiement suisse Twint est leader du marché devant Apple Pay ou Google Pay
Un tiers de la population (2,1 millions de personnes) utilise au moins occasionnellement des services de paiement mobile tels que Twint, Apple, Google ou Samsung Pay. La grande majorité d’entre eux utilisent l’App Twint suisse. Twint devance largement ses concurrents étrangers dans tous les groupes de population. Un peu plus d’un quart de la population totale âgée de 15 ans et plus utilise Twint (27 %). (Figure 1) Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay comptent chacun moins de 4 % d’utilisateurs dans la population suisse.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter