Actualité

La Poste et Swisscom se mettent en réseau pour l’Internet des objets

La Poste et Swisscom travaillent désormais ensemble pour l’internet des objets. Swisscom exploite le réseau dit Low Power Network pour les deux parties et peut, grâce aux sites supplémentaires de la Poste, densifier le réseau rapidement. A travers ce partenariat, l’interconnexion des objets se voit dotée d’une nouvelle dynamique dont les entreprises de toute la Suisse profiteront.

Une simple pression sur un bouton suffira à signaler un envoi prêt à être pris en charge, les colis sensibles sonneront l’alerte en cas de dépassement de température ou il sera possible de savoir où un colis a été abusivement ouvert. De telles informations en temps réel aident la Poste à améliorer constamment ses services, à les rendre plus rapides et à les sécuriser. Avec le Low Power Network (LPN), les informations correspondantes peuvent être dès à présent transférées indépendamment du réseau électrique et à faible coût. Swisscom a installé un tel réseau dans toute la Suisse. Dans ce partenariat, la Poste apporte des sites supplémentaires pour les stations de réception et toute l’expérience qu’elle a acquise avec ses propres réseaux pilotes. Les deux entreprises renforcent ainsi leur position dans le développement et la concrétisation de l’internet des objets.

Un petit bouton, beaucoup d’effets
La connexion numérique des objets offre de multiples possibilités. La Poste a développé et testé un SmartButton permettant à un hôpital de commander les produits en rupture de stock sur simple pression. De même, la Poste a équipé son siège de Berne de SmartButton pour le Facility Management. Les collaborateurs appuient sur un bouton pour prévenir le Facility Management lorsque quelque chose doit être nettoyé ou que par exemple, une machine à café est en panne. Claudia Pletscher, responsable Développement et innovation à la Poste, souligne toutefois aussi: «Grâce à ce partenariat, nous pouvons nous concentrer sur le développement de cas d’application précis et concevoir des services plus flexibles et intelligents basés sur l’interconnexion entre les objets. Pour ce faire, il est primordial d’avoir une bonne couverture et un réseau de qualité.»

Un réseau pour tous
Les deux partenaires misent sur un réseau commun pour lequel ils entendent développer ensemble des applications, mais qui sera également ouvert à des tiers. Christian Petit, responsable Swisscom Enterprise Customers, espère que le partenariat apportera une plus grande dynamique dans la numérisation: «Nous nous réjouissons de cette collaboration avec la Poste. L’économie suisse en profite elle aussi, puisqu’elle peut d’ores et déjà utiliser le réseau pour de nouvelles applications. Les premières applications commerciales telles que les places de stationnement, les contrôles d’état ou des feed-backs des clients et le relevé de données environnementales sont déjà en service.» Swisscom est l’un des premiers fournisseurs au monde à avoir développé un réseau national. Le Low Power Network suisse est en service depuis l’automne 2016. Le partenariat avec la Poste donne un coup d’accélérateur à l’extension du réseau. Près de 90% de la population suisse devrait ainsi pouvoir être raccordée d’ici fin 2017. Swisscom est ouverte à d’autres partenariats.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer