Actualité

Mindshare apporte une réponse à la pénurie de compétences ?

Qu’il s’agisse de l’informatique et de la communication, de l’artisanat ou de l’éducation, un demi-million de professionnels pourraient manquer en Suisse d’ici 2030. Bien que le secteur du marketing ne soit actuellement pas l’un des secteurs les plus touchés, il y a une forte concurrence pour attirer les collaborateurs les plus compétents.

Le prestige ne suffit plus
Par conséquent, il est important pour les entreprises de créer des incitatifs afin de se démarquer de leurs concurrents. Mindshare l’a reconnu et a considérablement élargi ses prestations sociales. L’agence média sait que les besoins des collaborateurs évoluent de plus en plus vers une conciliation de la vie professionnelle et de la vie privée. De plus, dans le choix d’un employeur, ce n’est plus seulement la réputation, les possibilités de carrière ou le montant du salaire qui comptent. L’accent est plutôt mis sur des aspects tels que la proximité du lieu de résidence, des bureaux attrayants et d’autres facteurs de bien-être.

Mindshare répond à ces besoins avec des prestations sociales supérieures à la moyenne et des modèles de temps de travail flexibles. Les femmes ont droit à un congé de maternité payé de 18 semaines, tandis que les hommes peuvent s’attendre à un congé de paternité de 4 semaines.

En plus du congé parental, les collaborateurs fidèles de Mindshare sont récompensés par deux semaines de vacances supplémentaires tous les trois ans après quatre ans d’emploi. Le travail à domicile dit « Home Office » est également soutenu et tous les collaborateurs peuvent profiter de bureaux et d’un lieu de travail moderne au cœur de Zurich.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer