Actualité

La SSR réorganise sa production et crée un centre de compétence numérique

La SSR mène actuellement un programme d’économies et de réinvestissement de 100 millions de francs afin de s’adapter à ses nouvelles conditions cadre: réduction et plafonnement de la quote-part de redevance, recul des recettes publicitaires, restrictions sur le marché publicitaire online et nécessaires investissements numériques. Pour préserver au maximum son offre de programme, la SSR mise avant tout sur des mesures d’économie dans les domaines de l’immobilier, de l’infrastructure, de la technique, des processus de production et de l’administration. Des premières mesures sont en cours de réalisation. Dans sa séance d’hier, le Conseil d’administration SSR (CA) a validé les prochaines étapes

Le centre de production technique tpc désormais intégré à SRF
Le Conseil d’administration SSR a décidé, sur recommandation du Comité de direction SSR (CD), d’intégrer le centre de production technique tpc à SRF – une mesure qui devrait permettre de simplifier l’organisation et la coordination de la production entre les unités d’entreprise. Grâce à cette restructuration, il est possible de réaliser des économies substantielles, principalement au niveau du management. Le CA a chargé le CD d’élaborer un concept détaillé. Sous réserve des résultats de la procédure de consultation légale, la SSR table sur le 1er janvier 2020 pour la mise en oeuvre de la nouvelle structure.

En raison de l’intégration du tpc à SRF, Nathalie Wappler, directrice SRF, et Detlef Sold, CEO tpc, ont décidé d’un commun accord que ce
dernier quitterait l’entreprise début juillet. Christoph Gebel, Senior Advisor à la Direction SRF, reprend la direction du projet d’intégration du tpc et répond – avec le Comité de direction tpc – du concept détaillé restant à élaborer. A partir du mois de juillet et d’ici l’entrée en vigueur de la nouvelle organisation, en janvier 2020, c’est également lui qui dirigera le tpc.

Les Business Services nationaux seront également rattachés à SRF le 1er janvier 2020 au plus tard. Ces services spécialisés comptent 70
postes à temps plein dans les domaines de la coordination, de la planification des mandats, des Solution Desks et de la transmission
opérationnelle audio, vidéo et data.

Un nouveau centre de compétence chez Swiss TXT
Le CA a en outre validé la création d’un centre de compétence pour l’infrastructure et les services IT, la production numérique et la
distribution. Ce centre de compétence regroupera la filiale Swiss TXT SA (179 collaborateurs), dont le siège se situe à Bienne, et l’unité
Infrastructure IT SSR INIT (100 collaborateurs). Swiss TXT restera le centre de compétence pour les services d’accès SSR. La réalisation de
ces mesures – sous réserve des résultats de la procédure de consultation légale – est prévue pour le 1er janvier 2020.

Conséquences pour le personnel
Les mesures décidées devraient permettre d’économiser chaque année 10 millions de francs au total. Il faut s’attendre à une quarantaine de
suppressions de postes à temps plein, dont une vingtaine par le biais de licenciements et de mises à la retraite anticipée. Un plan social
prévoyant des mesures d’atténuation sera appliqué pour les collaborateurs concernés.

La Direction générale se concentre sur la conduite stratégique
Dans le cadre des réformes engagées, le CA a validé une série d’autres mesures permettant à la Direction générale de faire des économies supplémentaires.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer