Articles

La Suisse, c’est plus que du chocolat !

Pour la première fois, 19 start-ups suisses ont eu la chance de présenter leurs solutions de haute technologie au Mobile World Congress.

Du lundi 24 au jeudi 27 février 2014 s’est tenu le GSMA Mobile World Congress 2014 à Barcelone. Cet évènement exceptionnel a battu encore une fois tous les records, avec plus de 85’000 participants venus de 200 pays et plus de 1800 entreprises exposantes. Pour la première fois, la Suisse était présente officiellement avec le Swiss Pavillon, une opération organisée conjointement par Swiss Global Entreprise, la Commission pour la Technologie et l’Innovation (CTI) et Alp ICT, le Cluster High Tech de Suisse Occidentale.

Pour cet évènement exceptionnel une campagne « More than Chocolate » a été mise sur pieds pour promouvoir le savoir-faire des start-ups invitées. 19 entreprises suisses parmi lesquelles 10 provenaient de Suisse Romande. Parmi ces sociétés, on retrouvait qipp, la start-up spécialisée dans l’Internet des objets qui a remporté l’Alp ICT Venture Night 2014. Etaient également présentes SixSq, la start-up ayant lancé la NuvlaBox (cloudcomputing sécurisé) et des entreprises très prometteuses telles que Kireego (commerce collaboratif), EDSI-Tech (monitoring touristique), Videoprotector (Smart Video Surveillance), Cooala (marketing mobile), SmartLink (digital wallets) ou Echovox (monétisation mobile). Le domaine de la gestion énergétique était bien représenté aussi avec deux acteurs importants: InnovaRadio et ActLight.

Networking princier
Ces congrès étant l’occasion de présentations et d’échange, lors des pitches des start-ups, les Suisses ont attiré un large public. De quoi intéresser les médias internationaux et suisses. Et le Swiss Day organisé par Swiss Global Enterprise au CTTI (Catalonia Centre for Technology and Information), a permis aux start-ups helvétiques de présenter leurs projets à un panel d’experts de Wayra, Indra et Telefonica. Une série de présentations se sont ensuite succédées sur les thèmes des futurs défis des villes connectées et de l’Internet des objets.

Autre moment marquant au Pavillon Suisse fut la visite du Prince Felipe de Bourbon, qui s’est entretenu avec Stefan Zanetti, le fondateur de qipp. Le Prince d’Asturies, héritier du trône espagnol, ne fut pas la seule célébrité présente au stand ; l’Ambassadeur de la Suisse en Espagne, M. Thomas Kolly, s’est également rendu sur le pavillon et a pu s’entretenir avec nos entrepreneurs.

Au vu des impressions favorables récoltées et des retombées médiatiques, on peut aisément affirmer que cette première édition du Swiss Pavillon a été une réussite pour les entreprises ayant participé à l’opération. Vivement donc l’année prochaine. Parce que la Suisse, c’est bien plus que du très bon chocolat !

Mobile World Congress  2014 d’une grande richesse
Particulièrement riche, l’actualité du Mobile World Congress 2014 a été marquée par le keynote de Mark Zuckerberg, l’annonce de smartphones très attendus, la présentation de nouveaux mobile OS et le développement impressionnant des offres d’objets connectés.

Mark Zuckerberg a eu l’honneur d’animer la conférence d’ouverture du lundi. Lors de ce keynote très attendu, le CEO de Facebook s’est exprimé sur un projet qui lui tient à cœur: Internet.org, dont le but est de rendre accessible gratuitement l’Internet mobile au plus grand nombre de personnes dans le monde. Convaincu du potentiel de développement économique de ce projet, Mark Zuckerberg s’est rendu à Barcelone pour trouver 3 à 5 grands opérateurs mobiles intéressés à s’associer à ce projet ambitieux. Le CEO de Facebook s’est également exprimé sur sa récente acquisition de WhatsApp et sa valeur stratégique.

Comme chaque année, tous les grands acteurs du mobile, à l’exception d’Apple, se sont donnés rendez-vous lors du Mobile World Congress pour présenter leurs nouveautés.

Du côté des nouveaux smartphones, on trouve des produits très attendus, tel le nouveau Samsung Galaxy S5 annoncé à grands renforts événementiels et publicitaires à Barcelone. A l’image de l’iPhone 5S, le Samsung S5 intègre un capteur biométrique et propose aux développeurs intéressés d’accéder à cette fonctionnalité via le SDK Samung (software development kit) pour qu’ils puissent en tirer le meilleur parti, notamment pour des applications de paiements mobiles.

Les rivaux de Samsung étaient bien présents eux aussi. On pense à BlackBerry, LG, Huawei, Lenovo et surtout Sony avec son nouveau Experia Z2 et un stand à la hauteur de ses ambitions.

L’édition 2014 du Mobile World Congress était également l’occasion d’oserver le développement rapide des offres d’objets connectés. Chaque grand constructeur a d’ailleurs présenté sa montre ou son bracelet. On pense notamment à Sony (SmartWear/SmartBand), Samsung (Gear 2, Gear 2 Lite, Gear Fit), Qualcomm et Huawei. Les objets connectés investissent également les voitures avec des applications prometteuses présentées par Ford. Un marché à suivre de près.

Enfin, le Mobile World Congress 2014 a permis de découvrir l’émergence de nouveaux systèmes d’exploitation mobiles développés par Firefox, Ubuntu et Opera. On trouvait également des systèmes dérivés d’Android, tels que Tizen de Samsung ou l’OS équipant les nouveaux Nokia X qui s’inspire visuellement de Windows OS.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter