Actualité

L’agence Enigma signe la campagne du PDC

Olivier Perez Kennedy, CEO de l’agence Enigma, la pré-campagne du PDC genevois a démarré sur Facebook. Le style choisit a de quoi surprendre. Avez-vous cherché à faire de la  publicité comparative ? 
-Nous voulons adapter les messages de cette campagne à chaque supports média. Ainsi, sur Facebook, nous avons fait un pastiche des vignettes appelée “mèmes” -voici que je pense être… voici ce que je suis réellement-. Il s’agit d’un classique, nous n’avons rien inventé.

-La vignette du PDC n’a pas encore été divulguée mais on remarque que tous les partis en prennent pour leur grade. Est-ce à dire que votre angle de communication va être frontal ?
– Nous publierons vendredi le visuel du PDC et vous verrez qu’il joue le jeu de l’auto-dérision. C’est très important. N’oublions pas que nous sommes sur Facebook ! Ce qu’il faut comprendre c’est que ce parti n’avait pas de page voici encore trois semaines et que depuis que nous avons commencé à publier ces vignettes, chaque post a été vu par 20’000 personnes et que nous obtenons en moyenne 90 likes et 20 partages par posts. Aujourd’hui, nous comptons sur 2’800 fans. C’est dire si ce mode de communication a rempli parfaitement notre objectif de notoriété et d’interaction.

– Quelle est votre ambition à ce stade de la campagne ?
– Faire parler du PDC. Mais ce que vous voyez maintenant sur Facebook ne préfigure en rien la teneur de la campagne.

– Quand démarrera-t-elle officiellement ?
– Début septembre. Nous arriverons avec une campagne traditionnelle qui fera parler du PDC.


Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter