Tendances

L’art du XXIe siècle

L-art-du-XXI-couvComment peut-on parler de créativité sans évoquer celle, formidable, de l’art contemporain ? En comparaison, la créativité des publicitaires semble bien petite, bien étriquée et pourtant, dans les deux cas, il s’agit de vendre.

Côté créatifs d’agence, on vend des produits, des services ou des causes (si possible grandes). Côté artiste, on vend une vision, une certaine approche du monde. « L’Art du XXIe siècle » présente un bon aperçu de ce marché, avec 280 artistes représentant toutes les disciplines artistiques. Il y a bien évidemment les grands noms de l’art actuel comme les Jeff (Koons et Wall), Bansky, Gerhard Richter, Cindy Sherman, Ron Mueck ou encore Sophie Calle (avec le fameux Take Care of Yourself où elle se venge de son compagnon qui venait de la quitter en faisant interpréter et analyser son courriel de rupture par 107 femmes consultantes, psychiatres, actrices ou secrétaires), mais aussi les étoiles montantes de la nouvelle génération (Yto Barrada, Lucy Mackenzie entre autres).
A la lecture de l’ouvrage, plusieurs constats s’imposent mais le premier et le plus évident est l’extraordinaire richesse de l’art contemporain. Il y a bien encore quelques œuvres de facture classique comme les portraits presque naïfs d’Elizabeth Peyton, les images délavées de Luc Tuymans, les contes inquiétants de Mark Ryden ou encore les personnages manga de Yoshitomo Nara, mais ces artistes font presque figure d’exception à côté des installations, vidéos ou encore performances, notamment celle, impressionnante, de Marina Abramovic, consistant à rester assise sur une chaise sept heures par jour, six jours par semaine, pendant près de trois mois face à des visiteurs qui étaient invités à prendre place à tour de rôle en face d’elle. Il est loin le temps où l’on pouvait analyser l’art en termes de grands courants dominant leur époque tel l’impressionnisme, le cubisme et tous les autres ‘ismes’. Il semblerait qu’il y ait autant de courants que d’artistes ou presque.

« L’Art du XXIe siècle » a la bonne idée d’établir des correspondances entre les artistes présentés, ce qui permet, en plus d’une lecture alphabétique de l’ouvrage, de passer de Christian Boltanski (page 40) à Richard Serra (page 239) pour découvrir deux installations monumentales et temporaires que ces deux artistes ont présentées au Grand Palais à Paris respectivement en 2010 et 2008 et d’analyser les points communs entre leurs approches. Le second constat est le côté vraiment mondial de la scène artistique d’aujourd’hui. Longtemps, l’histoire de l’art s’est jouée à guichets fermés en Europe avec l’incursion de quelques milliardaires américains qui venaient faire leurs courses à Paris ou à Londres pour garnir leurs collections privées (puis les musées). Ensuite l’Amérique du Nord a pris la relève avec les expressionnistes abstraits (Jackson Pollock et autres Willem de Kooning).
Au XXIe siècle, le marché de l’art est dominé par l’Asie et il n’est pas surprenant que parmi les jeunes talents prometteurs recensés ici figurent de nombreux Chinois. Mais on trouve aussi des artistes venus de pays comme l’Iran, le Pakistan, la Roumanie, l’Albanie, le Kosovo ou la Lettonie, qui portent souvent un regard critique sur leur pays, la société, le monde. Car c’est aussi l’un des avantages de l’art contemporain que de pouvoir faire passer des messages. Certes, ceux-ci sont rarement explicites et se prêtent à de nombreuses interprétations ; on pourrait presque dire qu’il y a autant d’interprétations que de spectateurs. Mais il est évident que la majorité des œuvres présentées dans le livre trahit une forme d’inquiétude, de dérision, de malaise, de menace ou de peur. En ce sens, elles sont bien du XXIe, un siècle où les raisons de rester optimiste sur l’avenir du monde sont pour l’instant assez rares.

« L’Art du vingt-et-unième siècle » est publié chez Phaidon

[ASIDE] « L’art du vingt-et-unième siècle » est avant tout un guide accessible énumérant les œuvres d’art les plus influentes produites depuis l’an 2000. Il prend la forme d’un abécédaire d’artistes internationaux travaillant sur tout type de supports et avec diverses techniques, présentant toutes les disciplines artistiques (peinture, sculpture, photographie, installation, performance). Ce choix subjectif – établi par un collège de spécialistes – permet aux lecteurs avertis de s’interroger sur les directions de la création contemporaine, tandis que les plus novices pourront découvrir les grandes œuvres et artistes qui comptent aujourd’hui. Le livre contient également un calendrier de biennales et évènements internationaux pour continuer à suivre l’évolution des artistes cités.

[/ASIDE]
Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer