Actualité

Laura Cocchi signe à nouveau l’affiche du GIFF

Confiée pour la 3e année consécutive à la graphiste Laura Cocchi, l’affiche de cette 26e édition plonge le GIFF dans un bain de fumée acidulée. « À travers cette affiche, nous voulions rendre hommage à un certain esprit transgressif des années 90, avec un traitement volontairement trash et contrasté, comme une explosion de rose bonbon sur un fond uniformément noir », explique Emmanuel Cuénod, directeur général et artistique du Festival. « On y retrouve également des éléments de l’année que nous avons traversée : des zones de flou, un océan d’incertitudes mais aussi l’idée qu’en période de crise, la culture constitue un acte de résistance et de créativité. »

Un programme en deux actes
Plus que jamais, le GIFF invitera les spectateurs à délaisser leurs écrans domestiques et à réinvestir les salles obscures pour faire l’expérience collective du grand écran. Les séances se dérouleront dans des salles aux jauges réduites mais démultipliées pour accueillir public et artistes dans les meilleures conditions.

Le Festival continuera de célébrer les grands noms du cinéma et de la télévision en maintenant sa section Highlights qui réunit de nombreuses Premières suisses et Avant-premières de films et séries très attendues, mais aussi ces hommages et prix récompensant la carrière d’artistes singuliers, qui ont su par leurs choix artistiques et la force de leur opinion inspirer leurs contemporains.
Également regroupés dans la Sélection officielle, les compétitions internationales (longs métrages, séries tv, œuvres immersives), et les formats courts (en association avec les Winterthur Kurzfilmtage, le 48h Film Project et le Locarno Film Festival) feront la part belle aux découvertes audiovisuelles.

À année inédite, projets inédits. Pour faire face aux contraintes sanitaires et aux nouveaux enjeux de programmation, le GIFF est allé explorer de nouveaux territoires et a décidé de multiplier les collaborations. Le programme Édition limitée en est le fruit. Disséminé dans plusieurs salles partenaires en ville de Genève, il déploiera tout un panel de spectacles pluridisciplinaires, live act, installations interactives et collaborations spéciales. L’occasion de renforcer les synergies entre les acteur·rice·s culturel·le·s et de proposer des projets co-curatés avec, entre autres, CinéSiclique, le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), le Théâtre St-Gervais…

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer