Actualité

Le cinéma : un média qui a de quoi intéresser les publicitaires

 

Comme le montrent les chiffres comparatifs consolidés de ProCinema, l’association faîtière suisse des exploitants de salles de cinéma et des distributeurs de films, l’infrastructure du cinéma, la grande variété qu’il offre et l’enthousiasme du public se développent de manière positive. Ainsi en un an, on dénombre + 22 écrans, + 2600 fauteuils, + 64 films différents (désormais quasiment 2 000 par an), + 140 000 spectateurs.

Tendance chez les annonceurs également
Avec une croissance de 9 % en 2017, le cinéma s’est imposé en tête des groupes de médias étudiés par Media Focus, dont un certain nombre était en recul.

Particulièrement avantageux chez le groupe cible « important pour les publicitaires »

Le dernier index média ASA / LSA montre en outre, en y regardant de plus près, que le rapport prix / performance n’est jamais aussi attractif que là où il est particulièrement pertinent. Comme en témoigne un expert reconnu des médias : « Pour le groupe cible plus jeune des 15‐49 ans, en 2018, les prix nationaux présentent une baisse de 4 % par rapport à l’année précédente. Le cinéma est donc le seul média étudié qui offre aux annonceurs nationaux des prix de contacts plus bas dans le groupe « important pour les publicitaires », le groupe cible des 15‐49 ans.»

Christof Kaufmann, CEO de WerbeWeischer, se réjouit de la « trilogie des bonnes nouvelles » : « C’est pour nous une belle confirmation : nous avons su reconnaître les signes des temps, tout comme les annonceurs attentifs. »

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer