Actualité

Le Club suisse de la presse s’installe au Domaine de Penthes à Genève

Le Club suisse de la presse – Geneva Press Club prend un nouvel envol à partir de sa nouvelle base du Domaine de Penthes, à deux pas de l’ONU Genève. Disposant désormais de cinq espaces au Domaine de Penthes, ce Club fondé en 1977 est désormais parfaitement équipés pouvant accueillir de 20 à 250 personnes.

Lieu de liberté d’expresse et de partage d’idées, le CSP organise des débats, des conférences de presse ou des conférences publiques et privées. Un nouveau service de visioconférence professionnel est aussi à disposition, incluant la modération des échanges en français, en anglais et en allemand. Les événements en ligne, à l’instar des événements présentiels, sont tous diffusés en direct sur la plateforme du Club suisse de la presse, ainsi que sur notre chaîne Youtube et Facebook Live. Un service Tweeter avant et pendant les conférences/débats fait partie de nos prestations. Une formule dîner ou déjeuner-conférence au restaurant de Penthes sera également proposée à nos membres et amis du Club dès que les circonstances le permettront.

Plus que jamais, il a l’ambition de stimuler, susciter et accompagner les grands débats qui traversent la Suisse et la Genève internationale. Le CSP se repositionne et relance ainsi son activité sous l’impulsion de sa nouvelle direction. Pierre Ruetschi (ancien rédacteur en chef de la «Tribune de Genève») ayant succédé à Guy Mettan (membre fondateur) au début de l’année.

Dès cet automne, le Club suisse de la presse réunira journalistes, éditeurs, gouvernants et société civile pour tenir les premières “Assises presse et démocratie”. Comment assurer l’avenir de médias de qualité, essentiels au bon fonctionnement de la démocratie? L’occasion aussi de s’interroger sur la qualité de la couverture par les médias de la pandémie du coronavirus. Enfin, c’est au Club suisse de la presse que sera remis dès cette année le plus prestigieux prix de journalisme de Suisse romande, le Prix Dumur.

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter