Actualité

Le Conseil du public de la RTSR donne son avis sur deux programmes

Une seule planète et la matinale de Couleur 3

Le 23 septembre dernier, le Conseil du public de la RTSR a procédé à l’analyse des émissions Une seule planète (RTS Un) et En attendant la gloire (matinale de Couleur 3).

Une seule planète (RTS Un)
Une seule planète est un magazine ayant pour thème l’encouragement à l’action l’environnementale présenté comme un feuilleton. Des familles romandes voient leur bilan carbone calculé par un expert, puis incitées à diminuer leur empreinte carbone de manière significative en modifiant leurs habitudes de vie.

Le Conseil du public a beaucoup apprécié cette série : elle met en action une personne seule et des familles de la région, en situations réelles, dans des démarches de changement de vie quotidienne. Les jeunes incitatrices et incitateurs au changement sont compétents, jamais dogmatiques et doués d’un sens aigu des relations humaines, ce qui les rend crédibles et convaincants. La seule réserve émise par le Conseil du public réside dans le caractère peu représentatif des familles choisies.

Il s’agit là d’une production originale, totalement en phase avec la mission de service public de la RTS qui, en intégrant des éléments positifs de télé-réalité et des informations scientifiques à la nécessité de changer les habitudes, a abouti à une véritable réussite de ses engagements.

Matinale de Couleur 3  : En attendant la gloire
Cette matinale de 6h à 9h, a provoqué d’intéressantes discussions au sein du Conseil du public. Il s’agit d’attirer et de garder les millénials à l’écoute en leur proposant une respiration à l’opposé de toutes les émissions diffusées aux mêmes heures. Faite d’un mélange de bagout, de rire, de musique plutôt rythmée et d’infos, En attendant la gloire étonne et surprend ; mais c’est certainement là le coeur de la démarche, une démarche relayée par les réseaux sociaux pour couvrir la jeune génération.

Le Conseil du public s’est trouvé très partagé dans son analyse, car les critères habituels ne sauraient satisfaire cette recherche de nouvelles voies radiophoniques utiles à leurs extensions sur d’autres vecteurs digitaux. Il salue l’effort fourni et constate positivement que l’émission a provoqué une hausse de l’audience parmi les 15-34 ans.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer