Articles

Le métier de DA – Gabriel Mauron

NOM
Gabriel Mauron, DA co-fondateur de l’agence Gasandflames (G+F)

FORMATION
Formation technicien en publicité au SAWI puis Ecole Sup de Création de Lille (école de DA)

PARCOURS PROFESSIONNEL
TBWA en Allemagne en tant qu’account,
Stages à Paris chez Leo Burnett, JWT
DA junior chez S&Saatchi à Ge (4 à 5 ans)
DA senior chez M&C Saatchi (2 ans)
2012 : création de gasandflame.com

ACTUELLEMENT
J’ai ouvert une agence avec mon team partenaire : Fraser Grant (concepteur-rédacteur). Cela fait des années que nous travaillons en binôme, la somme de nos compétences nous permet d’assurer tout le processus créatif de la stratégie à la conception. Nous avons eu de la chance, car à peine avions-nous créé notre agence que nous avons remporté un pitch en Suisse alémanique.

QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE ?
La solution « agence » s’est toujours imposée à nous, car nous avons l’ambition d’apporter une autre vision de la communication au marché romand. Nous pensons qu’il y a une autre façon de faire de la publicité. Et face à un client, une agence a plus de poids qu’un indépendant qui se retrouve trop tributaire de sa position de prestataire.
Cette option, nous a également contraints à réfléchir au positionnement de notre agence par rapport au marché. Force est de constater que les annonceurs ne veulent plus payer pour de la publicité et préfèrent désormais faire leurs campagnes à l’interne. Pourquoi ? Parce que les agences romandes ne proposent plus rien d’intéressant. On dirait qu’elles ont perdu le goût de l’idée publicitaire. Pour nous, c’est la base de notre travail. Notre objectif est de remettre l’idée créative au centre de la réflexion.
Nous croyons dans une agence sans accounts où le créatif doit être impliqué avec le client sans que des intermédiaires viennent sans cesse imposer un compromis.

L’AVENIR ?
La publicité va devoir raconter une histoire si elle souhaite susciter de l’émotion chez le consommateur. Quel que soit le média, les meilleures campagnes sont celles qui reposent sur une idée. Je ne crois pas que les liens contextuels soit l’avenir de la publicité.
Un bon concept ne peut être trouvé mécaniquement. De même qu’un seul DA ne peut tout faire à lui tout seul. Il faut revenir aux agences qui sont utiles pour le business de leurs clients.

UNE PHRASE POUR VOUS VENDRE
Notre baseline : Cheers to ideas !

SITE
www.gasandflames.com


Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter